Catastrophes et indigences

Un lecteur assidu m'a fait remarquer que le texte "Épitre aux imposteurs" aurait dû s'appeler "Catastrophes et Indigences". Il va sans dire que ce titre sonne très juste dans le contexte actuel. Alors je me permets de le contextualiser avec un paragraphe extrait du texte et avec une image à l'appui.

Dans le shithole haïtien, les catastrophes sont des entractes tragiques qui permettent aux marionnettistes de diversifier le spectacle de l'indigence en faisant passer la comédie des ratés à la tragi-comédie des damnés pour permettre aux charognards de l'humanitaire de venir se repaître dans le festin de la défaillance d'un peuple qui agonise.

La mémoire collective haïtienne vit dans la certitude que certains officiels étrangers ne sont jamais loin du chaos et des catastrophes dans le shithole. Voilà ci-dessous une image qui relie le global et le local dans une approche très contextuelle. Comme le dit Edgar Morin, une intelligence qui n'est pas capable de relier le contexte local au complexe global est condamné à la cécité, à l'impensé et à l'irresponsabilité.

Pour retrouver le texte qui va avec, suivez ce lien

La reine et le roi du chaos haïtien de ces 10 dernières années © Erno Renoncourt La reine et le roi du chaos haïtien de ces 10 dernières années © Erno Renoncourt

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.