Erno Renoncourt
Blogueur, Consultant Free Lance en informatique Décisionnelle
Abonné·e de Mediapart

123 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 sept. 2022

Erno Renoncourt
Blogueur, Consultant Free Lance en informatique Décisionnelle
Abonné·e de Mediapart

Un automne jaunissant pour un hiver abondant

L'effondrement vu depuis un shithole dans le contexte d'un automne jaunissant annonciateur d'un hiver abondant. Ce texte est inspiré d'un chant libre de droit sur youtube

Erno Renoncourt
Blogueur, Consultant Free Lance en informatique Décisionnelle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'humanité enchevêtrée dans les fils de l'indigence © Erno Renoncourt

Dans le jaunissement de ses feuilles,

L’automne meurt lentement et tranquillement,

Au loin, les oreilles affutées prétendent

entendre rugir, dans le silence frémissant,

les premières vagues de froid venues de l’Oural.

Les arbres, verdoyants tout l’été,

laissent tomber leurs premières feuilles mourantes,

en certaines contrées d'avant-garde frileuses,

Sur Varsovie, tombent déjà les premiers flocons.

Dans les chaumières, en Bavière, on garde espoir

Que le soleil sera au rendez-vous du printemps.

Mais l'hiver sera rude et long, entre temps,

Abondant même, disent les mauvaises langues (russes)

Les Français ne craignent rien, ils ont Jupiter

qui fera fondre la neige comme beurre au soleil.

En mettre plein la vue à tous,

C’est son projet.

Pourtant, du fleuve de la Volga à la Seine

Il n'y aura que le crépuscule et la neige abondante

Glacial terrain de chasse rêvé pour le loup des steppes.

Mais gare aux pièges ‘‘raisonnants’’ de l'histoire :

les hivers se suivent, mais ne se ressemblent en rien

Pas plus que celui de 2022 ne ressemblera

à ceux de 1812 et de 1942.

Mais comme par hasard, l’imposture Occidentale est en avance

Politiques, Médias et Experts font dire leurs vœux aux autres :

L'heure n'est pas à la guerre ! Et que les méchants militarisent leur gaz

Ils oublient déjà qu’ils ont pourtant médiatisé la guerre

armé les sanctions tout l’été et à sens unique.

Heureusement, leur humaine médiocrité ne trompe plus personne

car terrifiant, l'hiver, à blancheur vive, vient,

annonçant de la neige dans le gaz manquant

Ceux qui avaient chaussé leurs œillères

Découvrent maintenant l’hécatombe à portée de froid et d’ogives nucléaires

Le marcheur blanc a levé son armée pour l’hiver qui rugit

Sachant que les morsures de L’hiver sont impitoyables sans le gaz de l’Oural

De mon shithole haïtien, terme inventé par l’Occident,

là où on ne connait que la saison des effondrements provoqués :

de l'esclavage  au paiement de la dette de l'indépendance

de l'occupation américaine aux Gangs de l'ONU,

je donne quand même rendez-vous au printemps à ceux et celles qui survivront

 au feu de la guerre et à la neige de l’hiver

Ici, la déshumanisation est si séculairement présente

Que même la mort ne nous effraie plus.

A chacun ses effondrements !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne interne de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Migrations
Un Syrien menacé d’expulsion, victime d’un engrenage infernal
Mediapart a rencontré un Syrien de 22 ans enfermé en rétention près de Roissy. Alors que les relations diplomatiques sont rompues avec le régime Assad, des contacts ont été pris en vue de son renvoi, d’après nos informations. Son « obligation de quitter le territoire français » a été validée par la justice. 
par Céline Martelet
Journal
Corruption : le géant Airbus accepte de nouveau de payer pour éviter des procès
Affaire Sarkozy-Kadhafi, Kazakhgate : le groupe d’aéronautique échappe à toute poursuite grâce au paiement d’une amende de 15,8 millions d’euros, selon un accord trouvé avec le Parquet national financier. Des associations anticorruption dénoncent les abus de la justice négociée à la française.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Le Conseil européen a finalement adopté un texte de compromis. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy