Désabonnement

J'informe la rédaction de mon désabonnement, à la suite de plusieurs dépublications en rafale, dont celle d'un commentaire ainsi libellé :" Si vous n'aimez pas ça, lisez La Semaine de Suzette" (d'une violence insoutenable, j'en conviens, et notoirement contraire à la charte) et de la sinistre pantomime organisée Jeudi entre 11h et 13h pour tenter de stopper la fuite des abonnés. 

Le chiffre d'affaires c'est le chiffre d'affaires, mais il y a des limites au foutage de gueule et à la malhonnêteté.

Et vu le temps de réaction la première fois où je me suis désabonné (alors que dès que j'ai communiqué le N° de ma carte bleue, le prélèvement a été presque immédiat), je viderai mon compte afin d'être sûr de ne pas être abusivement débité

Messieurs les encensoirs, bonne soeur.

Et au revoir aux amis que je m'étais faits dans le club : nous nous retrouverons là où il n'y apas de ténèbres, comme disait Geoge Orwell.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.