esko
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 mai 2008

Auprès de Rama blonde ...

esko
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Eh oui, Rama Yade est une blonde! Jusqu'à ces derniers jours en tout cas, j'en étais persuadé, car je viens juste de m'acheter une télé.
Jusqu'alors je l'avais seulement entendue ou lue; et ses propos, ses gaffes, ses revirements, ses silences, ses démentis - qui précédaient même parfois la déclaration originale ... - aucun doute : le syndrome de la blonde.
Tenez, un exemple : Sarkozy lui avait dit: "il faut t'occuper de la libération d'Ingrid avec les colombiens". Et vous savez quoi? elle s'est présentée à Colombes, en demandant à dialoguer avec les colombéens, et bien sûr, elle s'est rama ... ssée (rires). Et vous savez re-quoi? ayant pris conscience de son erreur, elle est ensuite allée à Colombey à la rencontre des colombeyens...
D'autres exemples? en Tunisie à qui on a fourgué une centrale électrique, elle a parlé "des droits de l'ohm"! En voyage officiel au Mont-Saint-Michel, elle a évoqué les "droits de l'omelette!"
Aujourd'hui je suis moins sûr qu'elle soit vraiment blonde, sur ma nouvelle télé je découvre qu'elle est noire, exagérément noire, quasiment noire foncé.
Mais même avec des doutes, je continue de proclamer que Rama est une blonde : çà m'arrange.
Cà m'arrange parce qu'il n'y a pas encore de loi réprimant la blondophobie, alors que si je la critique comme noire ... - c'est d'ailleurs sa parade favorite: " c'est parce que je suis une noire que vous ... gnin gnin gnin ...".

Alors je ne veux pas avoir aux fesses les apparatchiks du "mrap-et-de-la-ligue-des-droits-de-l'homme", mais avec les blondes, je peux y aller franco et déverser ma bile. Oh je sais que la répression se prépare, que le gouvernement, malgré l'absence de démentis, est en train de mijoter un projet de loi "portant protection de la minorité blonde ...", après s'être occupé activement et efficacement de la protection des ch'tis. Contresigné Alliot-Marie, Pécresse, Morano, toutes créatures qui sont à la blondeur ce que le camembert Président est à l'AOC. Mais le temps que çà navette avec le Sénat, j'ai un créneau de quelques jours.
Et puis je crois profondément à l'harmonie patronymique, un nouveau concept complémentaire de l'harmonie vocalique et de l'alternance consonantique: dis-moi ton nom et je te dirai qui tu es (ce n'est guère plus con que la numérologie).

Par exemple, fermez les yeux et dites "Ernest-Antoine Sellière": le décor est tout de suite planté, avec le chateau, les serfs, le Moyen-Age ...

Pour Rama, ce n'est pas gagné : "Rama Yade" sonne comme mascarade, bastonnade, bravade, bousculade, brimade, canonnade, capilotade, dégringolade, empoignade, engueulade, marmelade, fanfaronnade, estocade, incartade, pétarade, lapalissade, malade, cafouillade (~), couillonnade, jérémiade, olympiade, rétrograde, rodomontade, rigolade, pétarade, ... fin de la tirade.
J'avais oublié "débandade"; elle serait plus crédible et plus populaire pour beaucoup avec des promesses de beaux coïts plutôt que des promesses de boycott!
Bon, faut que je vous quitte, ma femme commence à lire par-dessus mon épaule (chut, elle est blonde ...). Je vais vite cliquer sur "Démarrer" pour éteindre mon PC (c'est une blonde qui m'a appris cette procédure).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin
Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée par la « crise du service public »
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Sous-effectif, précarité, règles obsolètes : le tracing est débordé par le coronavirus
L’assurance-maladie et les ARS, chargées du tracing des cas contacts, s’appuient sur un personnel précaire, rappelé en catastrophe à chaque rebond épidémique. Les cas contacts et une partie des cas positifs ne sont plus interrogés. Des clusters passent inaperçus.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et le collectif Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai