esko
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 mai 2008

T'as d'beaux yeux, Angela ...

esko
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il arrive que Monsieur Guano prenne ses RTT: normal pour un conseiller aussi actif et exposé.
Dans ces cas-là, il faut bien trouver un autre nègre pour les interventions présidentielles du moment.

Cà a été le cas ces derniers jours pour le discours de félicitations à Madame Merkel. Il n'y avait que Bigard de disponible ce jour-là, alors il s'y est collé, et on a eu droit à des fientes d'un genre différent.

Le guano, c'est : "l'homme noir est pas récupérable!", ou bien : "autour de la Méditerranée, que des feignasses!".

Le bigard, c'est "z'avez vu avec Angela le beau couple qu'on forme? on se voit souvent quand son mari est pas là! et même si je préfère épouser des mannequins, un petit boudin de temps en temps çà fait pas de mal! ..."

On a évité de justesse des variations autour de "bitte schön" ou un parallèle osé genre "got mit uns / godmiché", mais il les avait déjà faites lors de son audience avec le pape allemand.
Et puis le coup du "Monsieur Merkel": à se tordre.

Mais là encore, Sarko a repris un sketch de son ami, qui lors du cocktail d'introduction de sa nouvelle fiancée il y a quelques semaines, n'avait cessé de la lutiner, avec des remarques incessantes, du genre : "ravi de vous rencontrer, Madame Enthoven", ou "vous êtes rock n roll ce soir, Madame Jagger", "passez-moi le sel, Madame Klarsfeld", "un peu de tenue, Madame Fabius, vous parlez au premier humoriste de France", "moi aussi j'ai un beau gratte-ciel, Madame Trump", et ainsi de suite - deux cents cinquante six tirades, quelle mémoire!
Vraiment, longue vie au président Bigard et à l'humoriste Sarkozy (ou l'inverse, c'est pareil), je suis fier d'être français!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Nouvelle-Calédonie : la faute d’Emmanuel Macron
En maintenant le troisième référendum d’autodétermination le 12 décembre, malgré la crise sanitaire et politique qui frappe l’archipel, le président de la République déchire un contrat signé il y a trente ans. Le processus de décolonisation va se conclure en l’absence du peuple colonisé. Une aberration politique aux lendemains dangereux.
par Ellen Salvi
Journal — France
Affaire Tapie : radiographie d’une escroquerie au cœur de l’État
Mediapart publie l’intégralité de l'arrêt de la cour d’appel de Paris qui décrypte la mécanique de l’escroquerie ayant permis à Bernard Tapie d’empocher frauduleusement 403 millions d’euros. Les magistrats résument le scandale d’une formule choc : « Les intérêts de M. Tapie étaient pris en considération au plus haut niveau de l’État. »
par Laurent Mauduit
Journal — International
Paris et Rome s’accordent a minima pour peser dans l’après-Merkel européen
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — International
Des deux côtés de la Manche : la politique du blâme
Londres et Paris se renvoient la responsabilité à la suite du naufrage qui a coûté la vie à 27 demandeurs d’asile le 24 novembre. Après une lettre que Boris Johnson a adressée à Emmanuel Macron et publiée sur Twitter, le gouvernement français a désinvité la ministre de l’intérieur britannique lors des pourparlers européens prévus à Calais ce dimanche.
par Marie Billon