MOODY-BLUES and POORS de Nous!

YouTube
YouTube
image.jpgEt dire que pendant ce scénario, les fous du Fric dénoncent la violence des fous d'Allah! Comme quoi les vieilles guerres de religion n'ont rien à apprendre de la nouvelle.

En ce temps-là , notre Petit Résident en République "NS" ne mena qu’une seule guerre, inique, contre les Pauvres et les fondamentaux qui firent , après celle de 1939/45, notre république exemplaire . Le Nabotléon général en tête de son armée d' Ubuesques Misérables Pourris en déroute, détailla avec la finesse sémantique qui le caractérisait, la qualification des

fraudeurs menaçant la France: " Il y a TOUS les VOLEURS qui fraudent les prestations sociales et

QUELQUES TRICHEURS qui n'acquittent pas leurs charges sociales". Nous on croyait qu'ils étaient égaux devant la fraude et bien non, nous apprîmes par ce Sarko-farceur ,empereur de Guainovlangue que dans la nouvelle échelle des valeurs des voleurs et la nouvelle Justice : le "Condamnable "est toujours un salaud de pauvre, un immigré, un Africain, résumons : un arabe qui est immigré , noir, terroriste islamiste qui vient voler notre identité et ruiner nos acquis sociaux. Le "Répréhensible" n'est jamais qu'un patron écrasé de charges sociales, obligé de recourir au travail au noir pour sauver son entreprise. A ce moment les enfants , quand il a expliqué si clairement, on a compris clairement qu'il devait dégager ; il se voyait en héritier de De Gaulle , il n'en était que son Pétain

Bonsoir les Petits , je vous raconterai demain , comment les Techniciens de « L’Intelligence économique », prirent possession du pouvoir , en remplaçant les démocrates corrompus par la pieuvre de la planète Finance , qui n’avait plus besoin d’eux pour enserrer le monde.

PS : Aux jeux du cirque, JFC est venu ce soir exposer son carnassier sourire sur sa "Marine" langue de bois , je crois que la vacuité politique ne pouvait être mieux représentée et défendue, La Méluche n’eut même pas besoin de sortir ses crocs pour l’avaler sans faire de fausse route en "pédalo". Ce fut une traversée du « dessert », nous attendons prochainement le « Fromage ».

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.