ON EST CAP
enseigne la philosophie
Abonné·e de Mediapart

41 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2016

ON EST CAP
enseigne la philosophie
Abonné·e de Mediapart

La convention de Lille : nous ne sommes rien soyons tout !

Je faisais partie des 650 insoumis tirés au sort parmi 40000 volontaires qui ont participé à la convention de la France Insoumise ce week-end à Lille. La convention a confirmé mon espoir : quelque chose de nouveau auquel chacun pourra participer est né, la convention de Lille est un événement qui donne à voir une alternative politique, celle de la révolution citoyenne

ON EST CAP
enseigne la philosophie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je faisais partie des 650 insoumis tirés au sort parmi 40000 volontaires qui ont participé à la convention de la France Insoumise φqui s’est déroulée ce week-end à Lille

La convention a confirmé mon espoir : quelque chose de nouveau auquel chacun pourra participer est né, la convention de Lille est un événement qui donne à voir qu’il y a une alternative politique, elle est là, elle est possible, c’est celle de la révolution citoyenne, relève de la révolution prolétarienne.

La révolution citoyenne est le levier de la démocratie réelle, c’est-à-dire d’un espace où n’importe qui

– un transgenre, un lanceur d’alerte condamné, une femme élevant seule ses enfants, une femme harcelée au travail, un syndicaliste condamné, des locataires de logements insalubres, un auto entrepreneur victime de l’ubérisation, des personnes issues de l’immigration harcelés, des jeunes des banlieues contrôlés sur leur faciès … -

peut prendre la parole pour rendre visible ce qui ordinairement est invisible du fait de la honte ou du fait du système médiatique. Ceux qui d’habitude ne parlent pas, parce qu’ils n’osent pas ou parce qu’on ne leur donne pas voix au chapitre ont pu témoigner durant cette convention des souffrances et des injustices qu’ils subissent au quotidien. Les personnes qui ont témoigné n’étaient pas tirées au sort mais elles étaient invitées, pour la bonne et simple raison qu’il faut aller chercher les délaissés du système politique et les victimes du néolibéralisme.  Parmi eux figuraient aussi des personnes handicapées en fauteuil. Ce n’est pas le Fhaine, c’est la φqui ouvre les bras aux relégués et leur donne la possibilité de se faire entendre et se de défendre.

 Je faisais partie quant à moi des 650 insoumis et insoumises tirés au sort parmi 40000 volontaires. La diversité de notre rassemblement qui prend le contrepied de la classification des sondages, de la constitution des assemblées et primaires en tout genre  a été possible grâce au tirage au sort : la parité est respectée, aucune classe d’âge, aucune profession n’est favorisée.

Cette organisation préfigure celle de la constituante pour une 6° République et des candidatures aux législatives que la φprésentera en 2017 car la campagne présidentielle et législative de la φ ne font qu’un. Les associations, partis, personnalités qui rejoindront la φ rejoignent un mouvement et non un front de partis, ce mouvement qui est la maison de tous et de chacun a un cœur, le programme l’avenir en commun ** et un moteur, l’engagement individuel et ce sont les outils numériques qui permettent de les relier.

Du fait de mes origines sociales, - ma mère et ma grand-mère maternelle étaient garde barrière et ma grand-mère paternelle morte à 25 ans de la tuberculose était bonne à tout faire - j’ai eu le sentiment d’appartenir aux classes défavorisées. Malgré mon accès aux classes moyennes – j’enseigne la philosophie en Lycée- ce sentiment a persisté. Et pendant longtemps je me suis demandée pourquoi les gens ne prenaient pas le pouvoir, n’adhéraient pas en masse au FDG, à la φ par ex, puis progressivement  mes yeux se sont dessillés  et j’ai compris que les renoncements des syndicats et des partis de gauche avaient précipité une foule de gens dans la misère et le désespoir et qu’ils épuisaient toute leur énergie à simplement survivre. C’est ainsi que j’ai compris qu’actuellement je faisais partie des gens favorisés parce que j’avais du temps pour lire, écrire, réfléchir, les moyens d’aller au cinéma, de me payer un abonnement à politis, à là-bàs si j’y suis…

Cette prise conscience tardive renforce ma détermination de participer à ce mouvement et éclaire deux de ses principaux objectifs

-       Diffuser et expliquer les idées du programme l’avenir en commun,  faire un travail d’éducation populaire pour tendre la main aux délaissés victimes de la violence du capitalisme financier et du système politique et médiatique qui en sont les armes.

-       Continuer le travail de réflexion sur le programme de l’avenir en commun en vue de la constituante et des législatives.

Vous savez que fustiger Mélenchon pour son égocentrisme est monnaie courante, je n’ai jamais partagé cette opinion et je suis désormais en mesure de vous dire pourquoi. La maladie de Mélenchon est bien plus grave que celle l’égocentrisme. Ceux qui souffrent d’égocentrisme voient les choses en petit, ils ont une vision comptable et étriquée du monde.  Or Mélenchon voit les choses en grand, il est complètement mégalo, il veut vraiment faire la révolution citoyenne, changer le monde et pour cette aventure, il a besoin que chacun de nous y participe à sa mesure comme acteur.

Un sentiment de peur face à l’inconnu et l'immensité du travail à accomplir m’a saisie quand j’étais à cette convention, car j’ai compris que nous devions compter sur nos propres forces  et que notre objectif n’est rien de moins que celle de la commune de Paris :

Nous ne sommes rien, soyons tout !

* φ = logo de la Franceinsoumise=FI soit en grec φ car ce sont les grecs qui ont inventé la démocratie. φ comme philia aussi ou philosophie

**vous pouvez consulter le programme ici  http://www.jlm2017.fr/consultation_aec

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Migrations
À Paris, de jeunes exilés campent devant le Conseil d’État pour réclamer leur mise à l’abri
Depuis six mois, plus de trois cents jeunes exilés vivent sous les ponts à Ivry-sur-Seine. Alors que le froid s’installe, des associations alertent sur la situation de ces adolescents qui manquent de tout. Vendredi, ils ont dressé un camp devant les grilles du Conseil d’État pour faire entendre leur voix.
par Yunnes Abzouz
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme