esther H
journaliste
Abonné·e de Mediapart

72 Billets

2 Éditions

Billet de blog 25 janv. 2009

Halte aux haïsseurs de juifs

esther H
journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis l'opération "Plomb durci" les actes antisémites augmentent de façon inquiétante à travers l'Europe, notamment en France.

J'ai écris, il y a quelques jours, sur ce blog des billets où je m'inquiétais déjà de la tournure des événements.

Désormais la chose est sûre et certaine : les haïsseurs de juifs sont de retour.

Aucun citoyen français, aucun politique, personne ne doit cautionner ces actes de violences, dont les victimes sont des Français qui n'ont pour unique différence que celle d'être juif.

Voilà où les amalgames ont conduit; ça se passe en France, en Europe, aujourd'hui en Janvier 2009 !

Je condamne l'agression antijuive qui s’est encore produite en Seine Saint Denis ce samedi 24 janvier 2009.

Mr. B… et son fils qui sortaient de la synagogue de Saint Denis, récemment objet d’un incendie criminel antijuif, ont été insultés ,traités de « sale juif… connards de juifs, on va vous tuer…on va vous enculer… » par 4 individus décrits qui leur on craché dessus, et leur ont lancé des cannettes de bière.

Selon les victimes qui ont déposé plainte, les agresseurs n’ont eu aucun mal à les identifier en tant que juifs du fait qu’ils portent le costume de rabbin de la communauté Loubavitch.

Je condamne l’incendie criminel commis dans la nuit du 23 au 24 janvier 2009,vers 23H30, au préjudice d’un entrepôt cacher ,à Montreuil -Sous-Bois en Seine Saint Denis, par un ou plusieurs individus qui ont lancé des coktails molotov .

Il s’agit de l’un des plus grands entrepôts de produits cachers, de la communauté juive, de l’Ile de France sous le contrôle du Grand Rabbinat de Paris qui a été en grande partie détruit par le feu.

Selon les informations, l’incendiaire a escaladé le mur d’enceinte de l’établissement, et jeté son engin enflammé sur un camion qui a pris feu.

Une autre bouteille incendiaire non enflammée prête à l’emploi a été découverte sur place par les pompiers et les policiers.

Les enseignes qui portent l’étoile juive, et les mentions cachers sont bien évidemment visibles.

cette agression est antijuive s'inscrit dans un contexte antisémite qui règne en France depuis le 27/12/09 , autant que dans cette ville de Montreuil où des tracts ont été distribués, appelant au boycott d’Israël,où des affiches « HALTE AU MASSACRE A GAZA » ont été collées dans les halls d’immeubles, où la nouvelle maire n’a pas invité la communauté juive à la cérémonie des vœux du Nouvel An, et où enfin une manifestation anti israélienne a été organisée le 19/1/09 à 12H30 rue Gallieni.

Voilà encore une manifestation de ce que je craignais des amalgames, voilà où loge le nouvel antisémitisme !

Confirmant le danger que vit aujourd’hui la communauté juive, le Grand Rabbin de Paris a exprimé sa profonde émotion, s’agissant d’un fournisseur les plus importants de viande, volailles et autres produits cachers destinés aux détaillants et consommateurs.

Je reste persuadée que l’antisémitisme généré par la proliférations de manifestations prohamas et antisraeliennes ont mis en évidence cette haine antijuive enfouie, et si il n'y a pas de mobilisations citoyennes, risque de provoquer d’autres exactions encore plus graves.

Je dénonce aussi l’agression antijuive violente dont a été victime le 15/1/09 à 20H le jeune Jo G... 24 ans, dans la rue Belle Gabrielle à Fontenay-Sous-Bois , où se situe l’une des synagogues de la ville . Ses agresseurs qui voulaient d’abord lui voler sa voiture, l’ont littéralement massacré quand ils ont découvert qu’il portait une médaille juive « étoile de david ». Il a été violemment frappé à la tête, et a eu la gorge coupée par une lame de couteau.

Depuis cette agression le jeune homme est traumatisé psychologiquement. Il a été transporté dans un état comateux, vision d’œil affaiblie. Au service des urgences de l’Hôpital Saint Antoine, le scanner a révélé une lésion au cerveau, légère selon les médecins qui ordonnent toutefois son transfert immédiat , à minuit à l’Hôpital des Quinze Vingt craignant la perte d’un œil.

La communauté juive réalisent que le jeune Jo a échappé à une mort certaine après les coups de couteau reçus à la gorge. Toutefois son état de santé reste très préoccupant.

Encore une fois la haine antijuive scandée dans des manifestations quotidiennes, prétendues pro- palestiniennes, organisées tant dans la capitale, qu’en banlieue ou en province, souvent cautionnée par des partis politiques engagés (divers gauche, extrême gauche), aura fait son œuvre.

Je dénonce l’agression à caractère antisémite commise le 18 janvier 2009 vers 0H30 contre des jeunes gens ,6 mineurs de confession juive qui sortaient d’un restaurant cacher , reconnus comme juifs de ce fait, frappés et bléssés. Selon des témoins,l es auteurs, une vingtaine d’individus décrits comme d’origine maghrébine,africaine, et européenne,ont attaqué les adolescents juifs en criant "PALESTINE VAINCRA ON VOUS TUERA TOUS A MORT LES JUIFS "...

Depuis la police a interpellé 7 auteurs antisémites.

3 jeunes juifs blessés, ont été conduits à l’UMJ qui a prescrit des ITT pour deux d’entre eux respectivement de 5 jours et de 1 jour.

Des peines sévères, exemplaires et dissuasives doivent être prononcées contre les agresseurs antisémites.

Que dire des pressions faites par les manifestants antisémites propalestiniens qui ont empêché le spectacle de l’humoriste juif français ARTHUR le 16 janvier à Vals-les-Bains en Ardèche.

Et de la décision ‘des autorités de l’Ile Maurice d’avoir fait annuler le concert du chanteur juif français Enrico Macias.

Les actes antisémites se sont extrèment aggravé depuis le 27/12/08 date de la contre offensive israelienne contre les terroristes du Hamas qui bombardaient depuis 8 ans les agglomarétations israeliennes et visaient la population civile.

La France a le devoir de protéger ses citoyens juifs.

Agressions, tentative de meurtre, incendies criminels de synagogues,tags,dégradations volontaires, injures, menaces… violence de tout ordre,

sont aujourd’hui le lot des actes subis partout en France par les juifs.

La France doit arrêter cela d’urgence.

La France doit rester la France et défendre ses valeurs de tolérance,de liberté.

Le Gouvernement doit oser rétablir l’ordre aujourd’hui et maintenant.

C'est peut être idiot comme ça, mais quand des figures comme Macias et Arthur sont atteintes par l’antisémitisme, tous les juifs se sentent en danger.

L'antisémitisme hante toute l'Europe

Rome - Dans le nuit de mercredi à jeudi, sur l’avenue Libia dans le quartier Africano à Rome, des inconnus ont collé avec du silicone les rideaux de fer de magasins appartenant à des commerçants juifs de façon à en empêcher l’ouverture et ils ont signé leur action antisémite avec une banderole sur laquelle était écrit : “Boicottez Israël ” suivi de leur signature “Militia” accompagnée d’un dessin représentant un faisceau fasciste.

« Nous avons dû faire venir le serrurier » comme explique le porte-parole des commerçants juifs de l’avenue Libia, D. Sonnino. « C’est honteux. Après quelques coups de fil, j’ai su que la même chose s’est produite à Piazza Bologna dans le quartier Appio-Latino.»

Il y a une dizaine de jours des inscriptions antisémites et pro-Hamas avaient été découvertes, tôt le matin, sur les murs de magasins appartenant à des commerçants juifs du quartier de Piazza Bologna et toutes portaient la signature de l’association d’extrême-droite “Militia” alors que d’autres tags antisémites ou contre les médias avaient été tracés à la peinture rouge, toujours par des inconnus, sur les murs d’édifices abritant les sièges sociaux de quelques journaux. Après ces actes de vandalisme, le procureur de la république de la capitale italienne a ouvert une enquête pour instigation à la haine raciale et pour dommages à la propriété, comme cela est prévu par la loi Mancini.

« J’exprime mes préoccupations et mon entière solidarité à tous les commerçants juifs, en particulier à ceux touchés par le boycott des voyous de l’extrême droite» a déclaré ce matin le maire de Rome, Gianni Alemanno, en ajoutant: « Il nous faut absolument arrêter cette spirale de démence agressive qui entraîne une augmentation et une agravation des actes antisémites dans notre ville et qui sont l’oeuvre d’extrémistes, de droite comme degauche, ceux qui brûlent les drapeaux d’Israël. J’appelle les enquêteurs et la magistrature à une sévère répression de ces actes intollérables et je m’engage à ce que l’administration de la ville de Rome dédommage les commerçants juifs pour les torts subis par ce boycottage. "

Force est de constater que la situation des juifs et notamment des juifs français devient insupportable et dangereuse.

Je demande à ceux qui le souhaite de se mobiliser et de prendre toutes les mesures pour prévenir ces agressions, ces incendies criminels , ces ratonnades antijuives.

Jusqu’à quand les juifs , leurs enfants, leurs rabbins, leurs biens devront-ils être la cible des nouveaux antisémites en France ?

En tant que Française, maman, petite-fille de déportés et de résistants, je suis inquiète que dans cette période de crise économique mondiale, tous les ennemis d'Israël, des bon-penseurs aux vrais fascistes, ne trouvent son nouveau bouc-émissaire : Le JUIF!

Pitié plus jamais ça ! Mobilisons-nous, mobilisez-vous !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Débat : augmenter les salaires, oui, mais comment ?
Faut-il augmenter les salaires ou baisser le temps de travail ? Bloquer les prix ou agir sur la TVA ? Débat entre Aurélie Trouvé (pour Jean-Luc Mélenchon), Marine Tondelier (pour Yannick Jadot) et Alexandra Dublanche (pour Valérie Pécresse).
par à l’air libre
Journal
Corruption : un nouveau front potentiellement dévastateur pour Netanyahou
Jugé depuis deux ans pour « corruption », « fraude » et « abus de confiance » par un tribunal de Jérusalem, l’ancien premier ministre israélien devra aussi affronter une commission d’enquête chargée d’établir ses responsabilités dans la plus dévastatrice affaire de corruption de l’histoire d’Israël.
par René Backmann
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart