Ethics For Animals
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 juil. 2020

85 personnalités prennent la défense des associations de protection animale

Alors que les associations de protection animale et leurs soutiens crient leur détresse depuis plusieurs semaines, le gouvernement vient d’exprimer son refus d’accorder un fonds d’urgence qui leur aurait été salutaire. Face à cette situation et à l’incompréhension, 85 personnalités signent une lettre ouverte à l’initiative d’Ethics For Animals, One Voice, L’Arche des Associations.

Ethics For Animals
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sans associations et refuges indépendants, que deviendraient les animaux ? © Clea LETHI / ETHICS FOR ANIMALS

Paris, le 23 juillet 2020 

Monsieur Julien DENORMANDIE

Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

78 rue de Varenne

75007 PARIS 

Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation,

Malgré l’engagement d’un grand nombre d’associations, de citoyens, personnalités et parlementaires pour l’octroi d’un fonds d’urgence en faveur des associations de protection animale et malgré la situation critique de ces dernières, aucune aide n’a encore été accordée.  

Il existe 775 refuges pour animaux en France et au moins 3 218 associations de protection animale réparties sur l’ensemble du territoire français. 

Nous déplorons que ces structures, malgré leur nombre et leur mission d’intérêt général indispensable, ne soient pas reconnues à leur juste valeur et aidées comme elles le méritent dans un moment très difficile pour elles et pour leur action auprès des animaux en détresse. 

C’est une injustice, lorsqu’on connaît leur travail quotidien accompli dans l’ombre, leur rôle social, les emplois qu’elles créent, le maillage de proximité essentiel qu’elles constituent. Refuges indépendants et associations de protection animale accueillent, soignent, sauvent de l’euthanasie, font adopter les animaux abandonnés, maltraités, rescapés de trafics, les animaux de personnes hospitalisées...prennent en charge sans aide financière les animaux saisis en douane signalés par les services de justice.

Elles représentent chaque année des centaines de milliers d’animaux dont l’État n’a pas à se soucier, des milliers d’emplois directs et indirects, des dizaines de millions d’euros d’impôts par la TVA. 

Le problème vient sans doute du fait que dans ce domaine la SPA, interlocuteur privilégié des politiques, soit l’arbre qui cache la forêt. 

Pourtant avec seulement 55 refuges sur les 775 existants, avec un budget de 68 millions d’euros, la SPA, malgré le travail accompli, malgré sa notoriété et son ancienneté, n’est pas représentative de l’ensemble des structures de protection animale indépendantes.

Aujourd’hui ce sont ces dernières qui ont été sévèrement touchées par la crise du COVID 19 accusant une baisse de leurs ressources de 32 % entre 2019 et 2020, un déficit accru de 58% en 2020, une situation de grande difficulté financière au point que certaines d’entre elles sont sur le point de mettre la clé sous la porte ce qui pose le problème du devenir des milliers d’animaux rescapés dont elles ont la charge.  

En 2018, sur les 5 milliards d’euros de subventions distribuées au secteur associatif par l’État, seulement 64 000 € ont été alloués aux associations pour les animaux domestiques. Soit 0,001 %. 

La situation est alarmante et il aura fallu que l’association Ethics For Animals - épaulée par One Voice, L’Arche des Associations et le Collectif Chats 100 % Stérilisation Obligatoire - mobilise personnalités et parlementaires pour mettre en lumière le travail irremplaçable accompli par ces structures particulièrement appréciées de nos concitoyens de plus en plus soucieux du sort réservé aux animaux.

Le Cabinet de votre prédécesseur, Didier Guillaume, a demandé des éléments complémentaires sur la crise financière que traversent refuges indépendants et associations de protection animale.

Ethics For Animals a donc constitué un échantillon représentatif pour répondre à cette demande et a rendu une note de synthèse particulièrement édifiante : ces 135 refuges et associations ont perdu 1,2 million d’euros entre 2019 et 2020 pour la période 1er janvier/31 mai. 75% d’entre eux fonctionnent à flux tendu. Le sort de ces refuges et associations est lié à de nombreux emplois directs ou indirects en particulier dans le secteur vétérinaire pour lequel ces 135 structures ont dépensé en 2019 3,3 millions d’euros de frais vétérinaires ce qui représente 565 000 € de TVA. Les emplois indirects pour ces seules 135 structures sont au nombre de 1800. On peut imaginer ce que cela représente  pour l’ensemble des 720 refuges indépendants et 3218 associations de protection animale.

Ethics For Animals a transmis ces éléments avec confiance au Ministère de l’Agriculture. Des parlementaires - menés par Samantha Cazebonne et Typhanie Degois - ont déposé un amendement à la 3e loi rectificative des finances pour demander un fonds d’urgence de 15 millions d’euros afin de permettre aux associations et refuges de protection animale de traverser l’été et surmonter la crise.

Le rapporteur de la loi des finances, Laurent Saint-Martin, tout comme l’ancien ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, s’y sont opposés au motif qu’il existerait déjà un décret permettant de venir en aide aux refuges. C’est inexact… En réalité, ils faisaient tous deux référence à un décret permettant de débloquer une aide de 19 millions d’euros pour les zoos, les cirques et les zoo-refuges pour la faune sauvage

Laurent Saint-Martin, Rapporteur de la loi des Finances et Gérald Darmanin, ancien Ministre de l'Action et des Comptes publics refusent un fonds d'urgence pour les refuges indépendants et les associations de protection animale... pour de mauvaises raisons © ETHICS FOR ANIMALS

Un appel à la Direction Départementale de Protection des Populations - tout comme un mail au ministère de l’Écologie - chargée de distribuer cette aide l’a également confirmé : il ne concerne en aucune façon une aide pour les refuges et associations pour animaux domestiques dont il était question dans cette demande.

Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, nous en appelons aujourd’hui à vous pour réparer cette erreur et débloquer une aide pour ces structures de la protection animale injustement oubliées.

Nous vous demandons également un rendez-vous dès que possible pour que l’association que nous soutenons, Ethics For Animals, ainsi que One Voice, L’Arche des Associations et le Collectif Chats  puissent à nos côtés évoquer avec vous la situation des structures indépendantes.

Les jours sont comptés, il y a urgence à agir, le sort de milliers d’animaux en dépend. Nous vous remercions de bien vouloir examiner notre demande et y donner une suite que nous espérons favorable.  

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, l’expression de notre très haute considération.

Signataires : Kev Adams - Sveva Alviti - Nora Arnezeder - Karine Arsene - Laurent Baheux - Nathalie Baye - Marie-Paule Belle  - Marisa Berenson - Cecile Bois - Caroline Bourg - Frédérique Brugiroux - Camille Brunel - Amira Casar - Fanny Cottençon - Hélène De Fougerolles - Sophie De Menthon - Frank Delay - Mylène Demongeot - Julie Depardieu - Maxime Dereymez - Lola Dewaere - Arielle Dombasle - Mathieu Dumery - Anny Duperey - Jacques Dutronc - Kevin Elarbi - Sylvie Flepp - Marie Fugain - Agustin Galiana - Hélène Gateau - Baptiste Giabiconi - Vahina Giocante  - Kim Glow - Gilles-William Goldnadel - Alex Goude - Guillaume Gouix - Gwendoline Hamon - Linda Hardy - Solène Hébert - Elodie Hesme - Cécilia Hornus - Patricia Kaas - Reda Kateb - Laurent Kerusore - Ophelia Kolb - Kreezy R - Alexandra Lamy - Viktor Lazlo - Anne Le Nen - Anne Le Ny - Frank Leboeuf - Baptiste Lecaplain - Virginie Lemoine - Noemie Lenoir - Marc Levy - Natacha Lindinger - Sophie Marceau - Guillaume Melanie - Jean-Pierre Michael - Frederic Michalak - Miou Miou - Jean-Marc Morandini - Sara Mortensen - Eric Naulleau - Vincent Niclo - Barbara Opsomer - Isabel Otero - Alysson Paradis - PETIT BISCUIT - Julia Piaton - Marie Reache - Clément  Remiens - Jean Reno - Firmine Richard - Daniel Russo - Medi Sadoun  - Michel Sardou - Dany Saval - Louis Schweitzer - Ariane Seguillon - Henry-Jean Servat - Franck Sorbier - Sarah Stern - Tryo - Alison Wheeler

Kreezy R demande un fonds d'urgence en faveur des refuges indépendants et des associations de protection animale © KREEZY R / ETHICS FOR ANIMALS

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila pour un contrat minier géant
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)
Journal — International
Des millions volés à l’État ont financé un retrait de cash par le directeur financier de Kabila
L’entreprise congolaise Egal, qui a détourné 43 millions de dollars de fonds publics en 2013, en a reversé 3,3 millions sur un compte de la présidence de la République de RDC afin de compenser un retrait d’espèces effectué par le directeur financier du président Joseph Kabila.
par Yann Philippin
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes (Sarthe), qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah

La sélection du Club

Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine