Etienne CHERON
consultant
Abonné·e de Mediapart

32 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 avr. 2018

{Etienne CHERON} L'OIT s'engage au côté des travailleurs migrants

Relayé par Etienne CHERON Une nouvelle plateforme numérique, à destination des travailleurs migrants, fournit des évaluations par les pairs des agences de recrutement. En aidant les travailleurs migrants à ne pas tomber dans le piège des fausses promesses, ce site web constitue un précieux outil pour promouvoir le recrutement équitable.

Etienne CHERON
consultant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Relayé par Etienne CHERON

Source : http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_625262/lang--fr/index.htm

Recrutement équitable

Les nouvelles évaluations en ligne aident les travailleurs migrants à éviter les recruteurs sans scrupules

Une nouvelle plateforme numérique, à destination des travailleurs migrants, fournit des évaluations par les pairs des agences de recrutement. En aidant les travailleurs migrants à ne pas tomber dans le piège des fausses promesses, ce site web constitue un précieux outil pour promouvoir le recrutement équitable.

Communiqué de presse | 11 avril 2018

GENÈVE (OIT Infos) – Si des millions de travailleurs émigrent en quête d’une vie meilleure pour eux et leurs familles, beaucoup trop d’entre eux sont piégés par de fausses promesses formulées par des agences de recrutement sans scrupules, qu’il s’agisse d’emplois fictifs, de bas salaires ou de conditions de travail dangereuses, qui les prennent au piège du travail forcé, de la servitude pour dette et d’autres formes d’esclavage moderne.

Une nouvelle plateforme numérique a été mise en place pour contribuer à protéger les travailleurs migrants des pratiques d’emploi abusives en leur fournissant des évaluations par leurs pairs sur les agences de recrutement de leur pays d’origine et de leur pays de destination.

La plateforme Recruitment Advisor (conseil en recrutement) , élaborée par la Confédération syndicale internationale (CSI), avec l’appui de l’Initiative de l’OIT pour un recrutement équitable , recense des milliers d’agences au Népal, aux Philippines et en Indonésie.

La plateforme permet aux travailleurs de déposer des commentaires sur leurs expériences, de noter les agences de recrutement et d’apprendre quels sont leurs droits. Pour le moment disponible en anglais, indonésien, népalais et tagalog, elle sera bientôt développée dans d’autres langues.

Les gouvernements ont fourni la liste des agences agréées et un réseau de syndicats et d’organisations de la société civile  de tous les pays concernés garantit la pérennité de la plateforme en sensibilisant les travailleurs pour leur parler de leurs droits. En définitive, Recruitment Advisor favorisera les recruteurs qui respectent un processus de recrutement équitable, basé sur les Principes généraux et directives opérationnelles de l’OIT concernant le recrutement équitable, et fournira des commentaires utiles aux gouvernements sur les pratiques des agences de recrutement agréées, qui pourront être utilisés pour compléter les systèmes de contrôle plus traditionnels.

Le recrutement est une étape délicate parce que les travailleurs migrants sont très vulnérables face aux pratiques abusives. «Les agences de recrutement sans scrupules tirent parti du défaut d’application de la législation par les gouvernements ou du simple fait que les travailleurs ne connaissent pas leurs droits», déplore la Secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow. «Il est temps de donner aux travailleurs le pouvoir de noter les agences de recrutement et de montrer si elles tiennent leurs promesses en matière d’emploi et de rémunération.»

Généralement, de nombreux travailleurs ignorent qu’ils ne devraient pas payer de frais de recrutement pour obtenir un poste. Ce principe est fondamental et a été recensé comme l’un des principes généraux de l’OIT pour garantir un recrutement équitable.

«Cette plateforme peut aider les travailleurs migrants à faire des choix déterminants lorsqu’ils planifient leur parcours pour partir travailler à l’étranger. Nous savons que lorsqu’un travailleur est recruté de manière équitable le risque de finir comme victime du travail forcé est drastiquement réduit», explique la responsable technique de l’OIT, Alix Nasri. «Nous encourageons vivement les travailleurs à partager leurs expériences afin que d’autres puissent en tirer les leçons. Nous avons besoin d’une masse critique d’évaluations pour que la plateforme soit réellement utile aux migrants.»

Rejoignez l’OIT, l’OIE et la CSI pour mettre fin à l’esclavage moderne. Inscrivez-vous à la campagne 50 for Freedom 

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants.
par Caroline Boudet
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour prendre une photo de famille, tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire de la politique française », contrairement à ce que pensent ses participants.
par Ellen Salvi
Journal — France
La FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné