Avec Macron, on réforme les retraites avec une application smartphone !

Sur le site en-marche.fr, vous pourrez lire qu’une application smartphone pour connaitre vos droits retraite en temps réel sera développée (voir ci-dessous)… Avant tout autre commentaire sur ce point de programme, cette question m’est directement venue à l’esprit : est-ce du niveau d’un programme présidentiel que de proposer le développement d’une application smartphone ??

Sur le site en-marche.fr, vous pourrez lire qu’une application smartphone pour connaitre vos droit retraite en temps réel sera développée (voir ci-dessous [1])…

Avant tout autre commentaire sur ce point de programme, cette question m’est directement venue à l’esprit : est-ce du niveau d’un programme présidentiel que de proposer le développement d’une application smartphone ??

Il y a ensuite le problème de l’accessibilité du service numérique. Tous les français ont-il un smartphone ? Pourquoi avoir restreint la consultation des points retraites à un service web ? La réponse est simple : ceux qui ne prennent pas le virage de la modernité numérique, on ne s'en occupe pas…

Mon point de vue peut paraitre brutal, mais il est déjà réel. Le site pole-emploi.fr n’est-il déjà pas une machine à exclure les exclus du numérique et à désinscrire le maximum d’ayant-droits ? Bientôt la télédéclaration web de nos impôts ne sera-t-elle pas obligatoire ? En la matière le film de Ken Loach « Moi, Daniel Blake » est un témoignage édifiant de cette maltraitance sociale accentuée par le numérique. Le Daniel du film est incapable de s’inscrire à pôle emploi par internet, malmené par les services publics numériques et humains, il subira le déclassement et fera face à l’intransigeance de la technocratie, jusqu’à sa fin tragique.

Aujourd’hui, dans les services sociaux français, certaines assistantes sociales peuvent encore aider certains (parmi de très nombreux) exclus du numérique qui sont mal équipés, ou non formés, ou déconnectée, ou encore handicapés. Il leur est encore possible (contrairement à ce qui se passe dans le film) d’aider parfois à remplir les démarches en lignes obligatoires (par exemple pôle emploi).

Globalement, il y bien une fracture numérique dans notre pays. De nombreuses personnes sont incapables d’utiliser correctement un ordinateur ou un smartphone, ou encore de naviguer sur internet ! Il y a certes un grand nombre de personne très à l’aise avec l’utilisation de certaines technologies : les jeunes avec les smartphones, les adultes avec Windows, etc. Mais même dans ces publics très gourmands de technologie numérique on retrouve des difficultés à utiliser correctement certains services publics numériques (en particulier pôle emploi). De plus il y a le problème de la rapide obsolescece des technologies. Combien d'entre nous sont mal équipés, avec du materiel ou des logiciel par à jour, pas compatible ? Il ne s'agit pas là de nier l'innovations technologique. Mais simplement de rappeler la nature d'un Service Public (par opposition à un service privé) ! Penser que l'on va économiser de l'argent en dématérilisant c'est possible dans le sercteur privé, ça ne devrait pas l'être dans le Service Public qui doit rester accessible à tous (même à ma grand-mère) !

Finalement comment M. Macron compte-t-il gouverner la France ? Comme une startup du numérique capable d’emmener les meilleurs avec elle pour une aventure risquée ? Combien alors de citoyens ont le profil pour franchir les portes de cette #startupFrance #EnMarche [2] ? Certainement pas moi ! En tout cas lorqu'il écrit "Demain, chacun pourra connaître en temps réel ses droits.", c'est faux. Seulement ceux qui savent et peuvent consulter le service numérique en question, pourront connaitre leur droits, les autres on ne s'en occupe pas !

-------------------------------------------

[1] : Extrait de la page : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/retraites

« Ce qui changera concrètement :

·         Demain, chacun pourra connaître en temps réel ses droits.

Nous lancerons une application sur smartphone et un site internet où chacun pourra consulter, à chaque instant, l’ensemble des droits qu’il a accumulés et la pension correspondante. »

---------------------------------------------

[2] : Tweet d'Emmanuel Macron du 09:37 - 13 avr. 2017

@EmmanuelMacron

 "Une start-up nation est une nation où chacun peut se dire qu’il pourra créer une start-up. Je veux que la France en soit une. #SommetStartUp "

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.