Loi Anti-Haine: Vers la fermeture du forum 18-25 de jeuxvidéo.com.

C'est une loi très peu médiatisée et pourtant lourde de conséquences qui va rentrer en vigueur dans les tous prochains jours: la "Loi Anti-Haine" portée par la députée Laetitia Avia, connue pour avoir mordu l'épaule un chauffeur de taxi en début de mandat.

La loi, conçue pour combattre les discours de haine sur internet, a été définitivement adoptée par l'Assemblée Nationale en procédure accélérée. Le Sénat, tenu par la droite, avait supprimé les articles posant problème, mais c'est l'Assemblée, contrôlée par LREM, qui a le dernier mot.

En voici la version finale:

http://www.assemblee-nationale.fr/15/ta/ta0388.asp

Or si ce texte part d'une bonne intention, il se révèle extrêmement contraignant pour les hébergeurs de contenus type Facebook, Twitter ou jeuxvideo.com.

Ainsi, si un contenu signalé n'est pas supprimé dans les 24 heures, les sites s'exposent à une amende de 250 000 euros. Quel que soit le contenu.

250 000 euros par contenu non retiré. Et une amende de 4% du chiffre d'affaires de l'année si le CSA estime que le site ne fait pas son travail. Ce qui est absolument colossal.

Si les réseaux sociaux géants peuvent se permettre de telles amendes, les plus petits sites ne le peuvent pas. jeuxvideo.com rentre dans ce cas de figure.

Petite pépite de l'internet français, le site est avant tout un site d'informations sur les jeux vidéos. Il se trouve que des forums se sont développés sur cette plateforme, telle le forum 18-25 ans, réputé pour être le plus fréquenté en Europe. Un forum connu pour ses facéties, mais également pour ses excès. Ainsi, des milliers de contenus y sont signalés tous les jours et la plateforme Pharos de la gendarmerie en tire 50% de ses interventions, alors même que jeuxvideo.com est un nain par rapport à facebook, twitter, instagram ou snapchat.

Or jeuxvideo.com, s'il est un site rentable, ne dispose pas des moyens financiers nécessaires pour se mettre en conformité avec la loi, c'est à dire traiter plusieurs milliers de signalement en 24 heures et supprimer un contenu dans l'heure si c'est la police qui le demande, comme le prévoit une des dispositions du texte. Le site consacre plusieurs employés en CDI à cette tâche mais n'a pas les moyens de tripler ses effectifs.

Ainsi, il est envisagé de régler ce défi en fermant tous ses forums, y compris donc le 18-25 de jeuxvideo.com, pour se concentrer purement sur l'actualité des jeux vidéos.

L'annonce, si la décision est confirmée, devrait se faire dans les tous prochains jours.

Ce serait une page notable de l'internet français qui se refermerait.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.