Etoile66
Indépendante
Abonné·e de Mediapart

155 Billets

2 Éditions

Billet de blog 9 déc. 2008

Long article du "Spiegel" : Mort lente de la démocratie en France...

Etoile66
Indépendante
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je souhaite partager avec vous ce long article du Spiegel: Frankreichs "Hyper-Präsident" lässt die Demokratie verkümmern.

Le voici en anglais:

'Omni-President' Sarkozy Fritters Away French Democracy

Quelques extraits:

"Bald, wenn Frankreichs EU-Ratspräsidentschaft endet, wird Sarkozy wieder kleinere Brötchen backen müssen. Am Donnerstag hat er sich wieder der Innenpolitik zugewandt und mit viel Trommelwirbel einen nationalen Rettungsplan vorgestellt, der das Volk beruhigen soll, aber kaum einen Ökonomen überzeugt."

Bientôt, quand la présidence française du Conseil européen [note Etoile66: tous les médias français donnaient du "Président de L'EUROPE"] sera terminée, Sarkozy devra réduire ses ambitions. Il s'est déjà tourné jeudi vers la politique intérieure et a présenté tambour battant un plan de sauvetage, dont le but est de calmer la population mais qui ne convainc pratiquement aucun économiste.

Immer unter Berufung auf höchste Güter, schönste Ideale, beste Motive doktert Sarkozy am alten Leib der französischen Demokratie herum - und setzt seine Schnitte mittlerweile gefährlich nah an ihren lebenswichtigen Organen. Es geht im heutigen Frankreich tatsächlich wieder um solch grundlegende historische Errungenschaften wie die Gewaltenteilung, wie die Pressefreiheit, wie den Schutz von Minderheiten. Infrage steht das altmodische Konzept von der Tugend, die der Franzose Montesquieu vor bald 250 Jahren zur Basis jeder Republik erklärte, und ohne die, schreibt Montesquieu, der Staat zum "Beutestück" der Macht verkomme.

Toujours en invoquant les biens suprêmes, les plus beaux idéaux, les meilleures motivations, Sarkozy triture le vieux corps de la démocratie française - et commence à couper dangereusement près des organes vitaux. Dans la France d'aujourd'hui, il s'agit en effet d'acquis historiques fondamentaux comme la séparation des pouvoirs, la liberté de la presse, la protection des minorités. C'est le concept vieillot de vertu qui est remis en question, dont Montesquieu disait il y a bientôt 250 ans qu'il était le fondement de toute République et sans laquelle, écrit Montesquieu, l'Etat dégénère et devient la "proie" du Pouvoir.

Et la conclusion:

An Frankreich reißen die Kräfte der Desintegration schärfer als anderswo, denn seine Gesellschaft ist ein buntes Gemisch aus Ethnien, Religionen und erfrischend freigeistigen Bürgern, aber es bröckelt der Kitt, der sie alle zusammenhält. Dieser Prozess hat nicht mit Sarkozy begonnen, aber der Präsident hat auch nichts unternommen, um ihn zu dämpfen, zu beruhigen, womöglich neu Verbindendes zu finden, im Gegenteil: Mit seiner Linie "Spalten statt Versöhnen" unterminiert er noch weiter den Zusammenhalt der Nation. Und ihre aktuelle Entwicklung taugt zum Lehrstück dafür, dass Demokratie und Rechtsstaat nicht einfach selbstverständlich sind, sondern tagtäglich erworben, erstritten, erarbeitet und mit Sinn, mit Wollen, mit Tugend gefüllt werden müssen.

Deutschland hat diese Lektion so bitter wie kaum ein Land gelernt. Frankreich, meist auf der Sonnenseite der Geschichte, muss gerade höllisch aufpassen, sie nicht zu vergessen.

Les forces de la désintégration déchirent la France plus que tout autre pays, car sa société est un mélange multicolore d'ethnies, de religions et de citoyens à la pensée libertaire rafraichissante, mais le ciment qui les maintenait tous ensemble s'effrite. Ce processus n'a pas commencé avec Sarkozy, mais le Président n'a rien fait pour l'amortir, l'apaiser, trouver de nouveaux liens, bien au contraire: sa ligne "Diviser plutôt que réconcilier" mine encore davantage la cohésion de la Nation. Et son évolution actuelle sert d'exemple éducatif démontrant que la Démocratie et l'Etat de Droit ne vont pas de soi mais doivent être acquis, conquis de haute lutte, et doivent être travaillés avec intelligence, volonté et vertu.

L'Allemagne a appris cette amère leçon comme aucun autre pays. La France, le plus souvent du côté ensoleillé de l'Histoire, doit faire absolument attention à ne pas l'oublier.

------------

Voilà comment on regarde la France... de l'autre côté du Rhin.

Est-ce si erroné ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Écologie : encore tout à prouver
Le remaniement ministériel voit l’arrivée du novice en écologie Christophe Béchu au ministère de la transition écologique et le retour de ministres délégués aux transports et au logement. Après un premier raté sur la politique agricole la semaine dernière, le gouvernement de la « planification écologique » est mis au défi de tenir ses promesses.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Histoire
De Gaulle et la guerre d’Algérie : dans les nouvelles archives de la raison d’État
Pendant plusieurs semaines, Mediapart s’est plongé dans les archives de la République sur la guerre d’Algérie (1954-1962), dont certaines ont été déclassifiées seulement fin 2021. Tortures, détentions illégales, exécutions extrajudiciaires : les documents montrent comment se fabrique la raison d’État, alors que l’Algérie célèbre les 60 ans de son indépendance.
par Fabrice Arfi
Journal — Société
Maltraitances en crèche : le bras de fer d’une lanceuse d’alerte avec la Ville de Paris 
Eugénie a récemment raconté à un juge d’instruction le « harcèlement moral » qu’elle estime avoir subi, pendant des années, quand elle était directrice de crèche municipale et qu’elle rapportait, auprès de sa hiérarchie, des négligences ou maltraitances subies par les tout-petits.
par Fanny Marlier
Journal — Justice
Affaire Darty : cinq mises en examen pour blanchiment et association de malfaiteurs
En juillet 2021, Mediapart révélait un système d’encaissement illégal d’argent liquide au sein du groupe Fnac-Darty. Depuis, quatre directeurs de magasins Darty et un directeur régional ont été mis en examen. Selon de nouveaux documents et témoignages, de nombreux cadres dirigeants du groupe auraient eu connaissance de ces opérations réalisées dans toute la France, au-dessus des seuils légaux. 
par Nicolas Vescovacci

La sélection du Club

Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
[Rediffusion] Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Abd el Kader au Mucem : une vision coloniale de l'Émir
La grande exposition de l'été du Mucem est consacrée à Abd el Kader, grand résistant algérien à l’invasion coloniale. On pourrait y voir le signe d'une avancée dans la reconnaissance du caractère illégitime de l'entreprise coloniale. Il n'en est rien. Derrière une beauté formelle se dissimule la même vision coloniale du « bon » rebelle Algérien, à l'opposé des « mauvais fellaghas » de 1954.
par Pierre Daum
Billet d’édition
La révolution, le martyr et l’avenir
Comme toute chose périssable, une Révolution peut-elle vieillir ? Au rendez-vous des célébrations décennales, elle est convoquée au gré des humeurs présentes. La Révolution se met à la table des incertitudes du moment, quand elle n’est pas mobilisée en morphine mémorielle afin d’endormir les espérances d’émancipation encore vivaces.
par Amine K.
Billet d’édition
Le purgatoire de grand-père
Dès les premiers instants au camp de Saint-Maurice-l’ardoise, grand-père s’isola. Près des barbelés, les yeux rivés vers l’horizon. Il se rappelait l’enfer. La barbarie dont il avait été témoin. Il avait vu le pire grand-père. La mort qui l’avait frôlé de si peu. Ils avaient tous survécu. Ses enfants, son épouse et lui étaient vivants. Ils étaient ensemble, réunis. C’était déjà un miracle.
par Sophia petite-fille de Harkis