Encore des violences envers les migrants au poste-frontière de Menton

Une associaton d'entraide aux migrants à la frontière franco-italienne a recueilli des témoignages de violences policières dans des trains et au poste-frontière de Menton. Des mineurs auraient eu leur papiers d'identité confisqués pour ne pas bénéficier du droit d'entrée sur le territoire français.

france3-regions francetvinfo.fr - 2 janvier 2021

Témoignage

Une association dénonce des violences envers les migrants

au poste-frontière de Menton

 

Des récits de violences, passages à tabac, vols, cris, insultes... l'association Kesha Niya avait l'habitude d'en entendre ! Mais cette année, la période des fêtes de Noël a été particulièrement violente. Un ras-le-bol qui s'est exprimé sur les réseaux sociaux pour alerter les citoyens.

Kesha Niya ("pas de problème" en kurde) est une organisation qui soutient les migrants dans la région de Vintimille en Italie. Ses membres viennent en aide aux personnes qui se sont vu refuser l’entrée en France. Elle a été fondée en mars 2016 à Grande Synthe, dans le nord de la France. .../...

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.