eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

747 Billets

3 Éditions

Billet de blog 11 nov. 2021

Grève de la faim - Église Saint-Pierre à Calais, jour 32

Ce soir sur FR3 aux informations nationales, un reportage de plus de trois minutes sur la crise migratoire à Calais. Félicitations aux journalistes de ce service public, ils ont réussi à ne pas dire un mot sur la grève de la faim que poursuivent depuis 32 jours Ludovic et Anaïs. Il faudrait les inviter à la manifestation de samedi prochain !

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Signez la pétition  

Au soir de ce 11 novembre, plus de 52 000 personnes ont signé la pétition

kit de mobilisation

-_-_-_-_-_-_-

MANIFESTATION 13 NOVEMBRE 2021

2 outils en ligne pour organiser la venue des manifestant.es qui viendraient de loin :

- pour s'inscrire comme hébergeur.se ou bénéficier d'un hébergement https://vu.fr/hebergementmanif

- pour proposer un co-voiturage ou en bénéficier https://vu.fr/covoitmanif

-_-_-_-_-_-_-

Samedi 13 novembre 2021

14h00

Manifestation de soutien aux personnes exilées

Calais - Église Saint-Pierre

STOP AUX TRAITEMENTS INHUMAINS ET DÉGRADANTS

Face à l'absence de réponses cohérentes et adaptées à la situation actuelle des personnes exilées, les grévistes de la faim soutenus par les citoyens et associations humanitaires continuent à se mobiliser et vous proposent une manifestation pacifique pour porter les revendications suivantes :

- Suspension des expulsions et arrêt des démantèlements de campements pendant la trêve hivernale

- Durant cette même période, arrêt sans condition de toute confiscation des tentes et effets personnels des personnes exilées

- Ouverture d'un dialogue citoyen raisonné entre autorités publiques et associations non mandatées par l'État, sur l'ouverture et la localisation de points de distribution de tous biens nécessaires au maintien de la santé des personnes exilées

-_-_-_-_-_-_-

Ce soir sur FR3 aux informations nationales, un reportage de plus de trois minutes sur "la crise migratoire à Calais".

Je viens d'adresser ce message au médiateur des informations de France Télévision :

Bonjour Monsieur.

Je viens de visionner les informations nationales sur FR3 ce soir. Un reportage de plus de trois minutes a évoqué "la crise migratoire à Calais".

Je suis complètement abasourdi que la grève de la faim de deux bénévoles, initiée il y a 31 jours, dont l'objet concerne justement la situation des migrants à Calais, n'ai pas été évoquée, ni a fortiori leurs revendications pourtant extrêmement simples, ni les très nombreux soutiens à cette action, par exemple la pétition qui à ce jour a été signée par plus de 52 000 personnes.

Je suis totalement sidéré de cette faute journalistique pour laquelle je ne trouve aucune explication en dehors d'un choix politique de taire cette action. C'est totalement scandaleux.

Le lien vers le "replay" de ce journal : https://www.france.tv/france-3/19-20-journal-national/2874111-edition-du-jeudi-11-novembre-2021.html Le reportage commence à 5'58

Je vous prie d'agréer, cher Monsieur, l'expression de mes sentiments outragés.

Eugenio Populin

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau