eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

838 Billets

4 Éditions

Billet de blog 13 mars 2015

Erri de Luca - POUR UN GUIDE D'ESCALADE

eugénio populin
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

traduction par mes soins d'un billet Erri de Luca,   sur le blog de sa fondation, daté du 17 février 2015

Per una guida all’arrampicata

Pour un guide d'escalade.

Quelqu'un tient ta vie en tenant une corde. Quelqu’un assure la montée, surveille la descente.

L'escalade est un sport, un jeu à l'air libre, mais avec le vide ouvert en-dessous, prompt à faire valoir sa sévère loi de la gravité, sans exception.

Ce vide est plein : de mètres escaladés, de mousquetons posés dans un œil de métal et de corde enfilée, de désir en voie de réalisation.

Les doigts pensent, touchent des renfoncements, saillis, fissures. Les doigts pensent au corps qui doit les suivre. Puis les pieds donnent la poussée, amènent aux prises suivantes. Le corps qui escalade est un accordéon qui s'ouvre et se ferme entre l'extrémité des pieds et des mains. L'escalade est une partition jouée par un instrument à vent qui joue sa musique sur un clavier aveugle.

J'écris ces lignes pour un guide de l'escalade et mon esprit divague en pensant comment ces quelques observations pourraient s'appliquer en dehors de rocher et de surplomb.

 Je me conduis ainsi aussi quand je n'escalade pas ?

 Quelques fois je convoque le vide sous mes pieds, une avancée au bord du précipice. De quelque part je sais qu'une personne qui m'est chère me surveille mais elle ne tient pas une corde. Je continue le long du chemin exposé, je vais à l'instinct et pense que j'ai connu des vides plus vertigineux, avec une attraction terrestre supérieure. J'étais poussé par une volonté de rester dans ces endroits et dans ces périodes, un risque assumé parce que oui et parce que le non était désertion.

Aujourd'hui quand je suis dans un vide exposé au malheur, à la ruine, je pense que je suis aguerri aux précipices. Quand bien même je ne possède pas l'équilibre du funambule, je sais ce qu'il en est de la loi de la gravité. Elle concerne des choses graves, qui ont un poids mais ne sont pas du lest. Bien au contraire, elles sont essence même, voix constitutives de ma personne.

 E’ pericoloso sporgersi, dit la pancarte officielle toujours en cours.

Il est nécessaire de le faire.


traduction dédiée à ma fille préférée, apprentie escaladeuse, amoureuse de la montagne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel