Un week-end de garde en 2019 ...

Dimanche 17.03.19 matin… Je pars en garde… Ma compagne... Elle... Rentre de garde. Depuis 13h00 hier samedi jusqu’à 08h30 ce matin dimanche elle aura soigné, apaisé, sauvé des gens…

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10157139467607899&set=a.156424692898&type=3&theater

Sur facebook le 17 mars 2019

Avec l'autorisation de l'auteur, Joachim Müllner, que je remercie vivement.

 

 

… SCANDALE SANS NOM …



Dimanche 17.03.19 matin… Je pars en garde…

Ma compagne... Elle... Rentre de garde.

Depuis 13h00 hier samedi jusqu’à 08h30 ce matin dimanche elle aura soigné, apaisé, sauvé des gens…
Du gilet jaune avec la tronche délabrée à vie par un tir de flashball, au trouble cardiaque décompensé en passant par la fracture du col du fémur de la personne âgée et le coma éthylique de l’ado…

13h00 hier – 08 h30 ce matin…
Sans fermer l’œil ne serait qu'une seule petite seconde.

Imaginez le truc.
La Pitié Salpétrière est un hôpital immense.
De la taille d’un village.
Il y a près de 1800 lits.
Donc près de 1800 patients chaque nuit sur tous les services.
Et 5000 patients qui passent par mois aux urgences.

salpetriere


Ma compagne était donc de garde hier… Elle arrive à 13h00… Il y a déjà 2 heures d’attente… A 1h00 du matin… Je me couche je lui envoie un message de courage… Elle me dit qu’il y a entre 4h00 et 5h00 d’attente…

Oui car donc le saviez vous ?

La nuit à la Pitié Salpétrière… Et c’est malheureusement un truc de fou mais putain de partout pareil… Pour gérer toutes les urgences de toute la nuit… Il y a…
4 médecins.
2 médecins seniors… Médecins qui ont fini leurs études et prennent la responsabilité médico-légale des décisions en leur nom.
Et 2 médecins internes encore étudiants et en formation.
Ces 4 médecins… Lorsqu’ils et elles arrivent en garde…
Savent qu’ils ne dormiront pas 1 minute pendant leur garde…
Ces médecins arrivent au travail et savent qu’ils vont se faire défoncer la gueule et le cerveau de fatigue pendant des heures des heures des heures à soigner des gens…

Et vous ? Vous patients ? Vous faites la queue pendant des heures et des heures et des heures… Par manque de personnels et de moyens… Avec du coup de plus en plus d’accidents graves (récemment plusieurs décès dans des services d’urgence français)… Et quand vous arrivez à voir enfin le médecin, il faut que vous imaginiez qu’en face le/la type est défoncé.e de fatigue à bosser comme un.e chien.ne depuis des heures et des heures et des heures.

Les gardes d’intra maintenant… Oui car sinon c’est pas drôle… A la Pitié Salpétrière il y a un service d’urgences pour gérer les urgences venant de l’extérieur et une garde intra hospitalière pour gérer les urgences dans les services pour les personnes hospitalisées.

Et devinez chaque nuit…

Combien il y a de médecin qui gère les urgences en intra pour les patientes hospitalisés ?

..
.
… 1 !!!!!!

1 SEUL.E !!!!!

Oui par nuit… A la Pitié Salpétrière… Pour tout le village qu’il faudrait pouvoir traverser avec un caddy de golf tellement le truc est grand… La nuit… Il y a 1 médecin… Et 1 médecin interne/étudiant… Oui la nuit si vous avez besoin de soins urgents là-bas… Pour prendre des décisions qui engagent le pronostic vital et tout… Il y a 1 médecin pour tout l’hôpital… Et c’est un étudiant.

La dernière garde que ma compagne y a faite… Elle a… Entre 100 trucs… Géré un infarctus du myocarde… Annoncé une maladie incurable à un patient et sa famille… Constaté un décès et fait l’annonce du décès à la famille… … Entre 100 trucs… Et tout ça… SEULE.
Si elle a besoin d’un médecin senior… Il y a le réanimateur qui s’occupe seulement des patients gravissimes et réanimables… Et sinon les médecins des urgences qui croulent eux-mêmes sous le travail et donc ne déplacent… jamais.

Et tout ça … Pour ???
Devinez le salaire…
(On s’en fout du salaire… Ca n’est pas ça qui diminuera la souffrance morale de ces conditions de travail horribles… Ni les heures de sommeil perdues… Mais quand même… Devinez le salaire ???)

119 € brut … Environ 100 € net.

100 € pour 14 heures………….. 7 € de l’heure.

Pour rappel le SMIC horaire net est à environ 8e de l’heure.
Voilà… Ca c’est à la Pitié Salpétrière… Mais c’est partout comme ça en France…
T’es médecin donc tu trouves normal de te faire défoncer la gueule… Et ça fait même partie de ta culture depuis le tendre début de tes études.
Tu passes ton temps dès le début de tes études à prendre des décisions gravissimes et potentiellement émouvantes à la dure dans ton coin pour un salaire de merde…

En mode « Si t’es pas content ou si t’as pas les épaules faut faire autre chose bah ouai on est tous des putains de cowboys surhumains »… Bah ouai et c’est du coup aussi une des professions où l’on se suicide le plus.

Et alors pourquoi n y a-t-il pas des grèves en pagaille ? Des luttes sans fin pour enfin travailler dans des conditions décentes ? Et pourquoi d’ailleurs est-ce moi qui fait ce mot et pas ma compagne elle-même ?
Et bien tout simplement parce que… Interne… Vous avez encore potentiellement pleeeeein d’années devant vous à l’hosto. Que vous avez besoin d’un poste… Que si vous voulez faire de la recherche et donc pouvoir travailler à l’hôpital et l’Université ou bien juste au moins avoir un poste d’assistant ou de chef de clinique (juste après l’internat et avant les postes de titulaires à l’hosto)… Et ben il faut surtout pas faire de vague… C’est trèèèèès mal vu de sortir du rang… Ca fait paaaaaas du tout partie de la culture de la médecine à Papa que de dire que c’est un putain de scandale. Parce que ça pourrait montrer vos faiblesses tsais… Alors que ça devrait juste devoir montrer qu’en plus d’être un bon médecin endurant.e et talentueux.se et ben que t’es impliqué.e dans la santé des gens qui pratiquent ta profession… Et puis la base en fait… Dans la protection de la population… Parce que quel Ministre de la Santé , Directeur d'Hôpital, Chef de Pôle, ou Chef de service fumeux peut laisser imaginer que les meilleures conditions sont réunies pour soigner la population?

Nous médecins avons une obligation de moyens, pas de résultat...

Et bien les moyens ne sont pas suffisants.
Et les médecins et infirmiers et aides soignants en souffrent.
Et les patients en meurent.

Dans ces institutions il faut être juste un bon petit soldat qui fait au moins semblant d’aimer obéir aux ordres et fermer sa gueule…
J’ai dit semblant… Car la culture change en médecine… Et passée la reproduction sociale bourgeoise des médecins fils.filles de médecins… Il y a quand même de plus en plus de gens qui sont là par vocation et qui aiment profondément ce métier… Et qui supportent de moins en moins de ne pas avoir les moyens de le faire bien.

Et donc pourquoi c’est moi qui l’ouvre plutôt que tooooous les internes de la Pitié Salpétrière qui ne manqueront pas d’être d’accord ? Et ben tout connement parce que je suis médecin senior, que j ai passé ma thèse, que j ai un poste, et que je suis en CDI... Et que je ne risque au pire que des remontrances dont je n’ai proprement rien à carrer…

Et ainsi... Comme partout ailleurs dans ce monde du travail dont nous ne voulons plus basé sur la hiérarchie et les logiques de pouvoir et de fric... et ben le système est basé sur la précarisation des intervenants et sur le fait que les précaires ne peuvent pas l’ouvrir sinon se font virer ou mettre au placard.

Oui un sacré paquet de personnes de nos hiérarchies sont des couards... Des pas plus intelligents que ça… Des tout juste bon à appliquer les ordres pour conserver leurs postes pathétiques pour rembourser les prêts qui structurent leurs petites vies accrochées à leurs petits bouts de rochers privatisés et dénués de sens…

Et toute la machine est comme ça… Du plus haut jusqu’au plus bas de l’échelle.
Le ministre fout la pression aux hauts fonctionnaires qui en bons soldats foutent la pression aux directeurs d’hôpitaux qui en bons soldats appliquent leurs calculs marchands de chefs d’entreprise de merde à tout le monde… Si le directeur n’est pas content ? Il saute ou se prend une appréciation pourrie genre « celui-là c’est un subversif » et donc sera tricard jusqu’à la retraite…
Donc voilà comment comme partout pour une histoire de salaire et de pouvoir… Tout le monde se fait casser la tronche en raison de politiques juste absolument profondément injustes.
Les directeurs ont pour objectifs de tenir les budgets et de faire du chiffre et de l’activité… Comme une entreprise de base… Avec les mêmes mots les mêmes calculs… la même culture… Le même culte du « bilan de l’année » et « des bons chiffres de de l’année »…..

Et voilà…
D’un côté il y a 100 milliards d’euros d’évasion fiscale par an...
100 milliards que les riches volent à la France et donc aux services publiques...
Et de l’autre il y a le déficit de l’APHP... 200 pauvres millions…
Et mais c'est bien aux soignants et aux patients qu'on brise menues les parties…

Voilà

Marcher sur la tête

Pleurnicher gentiment parce que ça fait un peu mal

Et mais continuer parce qu’après tout c’est comme ça

Partout

Et depuis un bail

Oui mais voilà

Fin de cycle

Effondrement à l’œuvre

Il est temps plus que temps que oui

Tout s’arrête

Que tout s’effondre

Et que tout reprenne

Autrement

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.