Manifestations à Dunkerque - Des avocats en garde à vue !

En « Macronie » après les syndicalistes, après les journalistes, on place maintenant les avocats en garde à vue : La démocratie en marche forcée !

https://www.lavoixdunord.fr/697441/article/2020-01-20/visite-d-emmanuel-macron-dunkerque-un-rond-point-bloque-pres-du-lycee-de-l?utm_medium=Social&utm_campaign=echobox_lavdn&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2SXiPEfz4wBwRqOj2Ido9wnIrDEIxgCAEPywGVb9zO7QlCh8zirFn8j4Y#Echobox=1579508201

La Voix du Nord -  Pib & Alexis Constant, le 20 janvier 2020

.../... U n avocat, Maître Henry-François Cattoir, qui ne se trouvait pas sur l’autoroute, mais à proximité, sur une voie secondaire, s’est retrouvé pris en tenaille par des policiers. Il a été interpellé et emmené au commissariat pour délit d’entrave à la circulation. Son placement en garde à vue a provoqué l’indignation des avocats présents sur place qui se sont alors rendus au commissariat de Grande-Synthe. Peu avant 11 heures, sa garde à vue a été levée, cela, dès que le procureur de Dunkerque a été mis au courant de cette interpellation, jugée arbitraire.

Dans le même temps, une dizaine de manifestants ont été interpellés pour les mêmes motifs. Eux aussi ont été placés en garde à vue. Ils ont tous été relâchés rapidement, ces interpellations étant entachées d’irrégularité de procédure.

Le vice-bâtonnier du barreau de Dunkerque, Marc Debeugny, a lui aussi été interpellé, pour les mêmes motifs, puis libéré peu de temps après.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.