Méditerranée : pire tragédie de cette année. Au moins 150 migrants disparu en mer

Au moins 150 migrants ont disparu en mer Méditerranée après le naufrage de deux embarcations transportant près de 300 passagers vers l'Europe. Quelque 150 naufragés ont également pu être secourus par les garde-côtes libyens, au large des côtes de Khoms, à l'est de Tripoli.

https://www.infomigrants.net/fr/post/18408/naufrage-en-mediterranee-au-moins-150-migrants-portes-disparus?kllk=pmloik&fbclid=IwAR2vToK7mQUubj-C4zUFxJ_JqYcINArnBt6I1l0-cvXVbdJmsMdIlMg-oPY

infomigrants.net - 25 juillet 2019

Naufrage en Méditerranée : au moins 150 migrants portés disparus

Au moins 150 migrants ont disparu en mer Méditerranée après le naufrage de deux embarcations transportant près de 300 passagers vers l'Europe. Quelque 150 naufragés ont également pu être secourus par les garde-côtes libyens, au large des côtes de Khoms, à l'est de Tripoli.

Deux grands bateaux en bois transportant près de 300 migrants ont chaviré dans l’après-midi du jeudi 25 juillet 2019 en mer Méditerranée. Les embarcations ont sombré à 120 kilomètres des côtes, à l'est de Tripoli.

Les chiffres sont encore confus. Au moins 150 migrants sont portés disparus, selon l'Organisation internationale des migrations (OIM). Le porte-parole de la marine libyenne, Ayoub Qassem, a affirmé de son côté qu'il y avait au moins 116 morts.

Charlie Yaxley, un porte-parole de l'agence onusienne pour les réfugiés (HCR), a déclaré de son côté que 147 personnes avaient été sauvées. 

Sur Twitter, le HCR indique que les secourus reçoivent actuellement l’aide médicale et humanitaire de l’ONG International medical corps (IMC), partenaire du HCR.

"C’est la pire tragédie en mer Méditerranée de cette année", a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

Le HCR et l’OIM insistent régulièrement pour que les naufragés secourus en mer ne soient pas ramenés en Libye, une zone de conflit où les migrants et les réfugiés sont systématiquement emprisonnés dans des conditions terribles et susceptibles d’être enrôlés dans des combats.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.