evangelinemd
Engagée, à l'affût, sociologue, femme et mère
Abonné·e de Mediapart

58 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mai 2022

Publication : L'exil à Paris 2015-2020

Après de longs mois d'écriture (mais de silence ici), de corrections, de réécriture, d'arrangements ... on a finalement réussi à sortir notre bouquin. Une belle pièce je vous dirais, dont je ne suis pas peu fière...

evangelinemd
Engagée, à l'affût, sociologue, femme et mère
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'EXIL À PARIS 2015-2020

Expérience migratoire, action publique et engagement citoyen

sous la direction de Camille GardesseStefan Le CourantEvangeline Masson Diez Postface de Michel Agier

 " À l’automne 2014, entre les stations du métro aérien Barbès et La Chapelle, des hommes et quelques femmes dressent des tentes et posent des matelas par terre. Premier signe àParis de ce qui n’est pas encore nommé « la crise des migrants ». La préfecture et la Ville se renvoient la responsabilité de la prise en charge de ces installations. Le 2 juin 2015, le campement est démantelé par les forces de l’ordre, première opération du genre qui inaugure une longue série. Peu de temps après, la mairie de Paris revendique le statut de “Ville Refuge” et inaugure un centre de premier accueil censé offrir une protection aux exilé.e.s récemment arrivé.e.s. Pourtant, la multiplication des campements de rue au cours des cinq années qui suivent et leurs évacuations policières violentes suscitent des vagues d’indignation contre les actions publiques de la municipalité et de l’État. Elles ont aussi engendré une forte mobilisation de Parisiennes et Parisiens. Confronté.e.s à des politiques publiques inhospitalières, ces citadin·e·s, souvent voisin·e·s des campements, devenu·e·s « des soutiens », sont désormais, à côté des associations, des acteurs et actrices incontournables de l’accueil des exilé·e·s à Paris."

Cet ouvrage, issu d’enquêtes en sciences humaines et sociales menées entre 2015 et 2020, interroge les expériences de migration, les limites de l’action publique et les ressorts de l’engagement citoyen, afin d’explorer la singularité de l’exil à Paris.

L'exil à Paris

Pour commander - L'oeil d'or - Collection CRITIQUES & CITES

INTRODUCTION – Paris et les exilé·e·s : jeux de pouvoir et normalisation de la « crise » – Camille Gardesse, Stefan Le Courant, Evangeline Masson Diez

PARTIE 1 – L’EXIL À LA RUE – CHAPITRE 1 : Des campements de rue à Paris entre 2015 et 2020 : invisibilisation et marginalisation des exilé·e·s – Camille Gardesse, Annaelle Piva, Pablo Runet – CHAPITRE 2 : Espaces et pratiques de débrouille quotidienne des exilé·e·s dans les rues de Paris – Annaelle Piva, Pablo Runet – ENCADRÉ : Traverser l’Île-de-France pour faire la manche – Emma Peltier

PARTIE 2 – LA VILLE ET L’EXIL – CHAPITRE 1 : La mise à l’agenda politique de « l’accueil des réfugiés » – Laura Bonn – CHAPITRE 2 : Un camp humanitaire à la Porte de la Chapelle : une mise à l’abri des regards – Zelda Guilbaud, Melora Koepke, Léo Manac'h – ENCADRÉ : Porte de la Chapelle, les migrants à la trace – Carolina Sanchez Boe, Henry Mainsah

PARTIE 3 – L’ASILE EN VILLE – CHAPITRE 1 : Faire ses preuves sans preuve ? Le tremplin des langues ou l’interprétariat dans la demande de protection internationale – Anaik Pian – ENCADRÉ : La disparité entre besoin et accès aux soins psychiatriques des nouveaux arrivants sur le secteur public : l’exemple de la consultation au CPA de la chapelle – Andréa Tortelli – ENCADRÉ : Demander l’asile au motif de l’orientation sexuelle ou identité de genre en région parisienne : opportunités locales et dimension spatiale de l’accessibilité à l’asile – Florent Chossière – CHAPITRE 2 : Habiter l’urgence : de la sortie de rue à la mise à l’abri– Eleonore Bully, Lola Courcoux

ENCADRÉ : « C’est moi qui ai pitié contre ces gens-là » : la dimension spatiale de la remobilisation d’un jeune réfugié syrien à Paris – Alex Mahoudeau

PARTIE 4 – LES QUARTIERS FACE À L’EXIL  – CHAPITRE 1 : Se mobiliser pour les personnes exilées à la rue : formes et trajectoires d’engagement de soutiens à Paris – Camille Gardesse, Evangeline Masson-Diez  – ENCADRÉ : Une bénévole face à la « bulle » : l’engagement d’une citoyenne autour du CPA – Melora Koepke – CHAPITRE 2 : Être hebergé·e chez l’habitant·e, les ambiguïtés de l’hospitalité privée – Marjorie Gerbier, Evangeline Masson Diez, Chloé Ollitrault – ENCADRÉ : L’expérimentation « hébergement citoyen » (2016- 2019) : promotion et encadrement par l’État de la solidarité individuelle – Clément Luccioni

OUVERTURE – QUITTER PARIS ET Y REVENIR : mobilités résidentielles et circulations des exilé·e·s depuis et vers la métropole – Eleonore Bully, Camille Gardesse, Christine Lelévrier  

POSTFACE – Paris, quelle ville refuge ? – Michel Agier

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les nouveaux visages du gouvernement Borne II
Quinze nouvelles personnes, n’ayant jamais occupé de fonction ministérielle jusqu’ici, font leur entrée au gouvernement. Aucune ne constitue une surprise ou un ralliement politique.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Violences sexuelles
Une nouvelle femme met en cause Damien Abad
Une nouvelle femme a raconté à BFM TV avoir eu des « vertiges » après avoir pris un verre avec l’élu en 2013, puis s’être réveillée « complètement dévêtue ». Fraîchement débarqué du gouvernement, le député dénonce des « calomnies ignobles ».
par Antton Rouget
Journal — Société
Maltraitances en crèche : le bras de fer d’une lanceuse d’alerte avec la Ville de Paris 
Eugénie a récemment raconté à un juge d’instruction le « harcèlement moral » qu’elle estime avoir subi, pendant des années, quand elle était directrice de crèche municipale et qu’elle rapportait, auprès de sa hiérarchie, des négligences ou maltraitances subies par les tout-petits.
par Fanny Marlier
Journal — Justice
Affaire Darty : cinq mises en examen pour blanchiment et association de malfaiteurs
En juillet 2021, Mediapart révélait un système d’encaissement illégal d’argent liquide au sein du groupe Fnac-Darty. Depuis, quatre directeurs de magasins Darty et un directeur régional ont été mis en examen. Selon de nouveaux documents et témoignages, de nombreux cadres dirigeants du groupe auraient eu connaissance de ces opérations réalisées dans toute la France, au-dessus des seuils légaux. 
par Nicolas Vescovacci

La sélection du Club

Billet d’édition
Le purgatoire de grand-père
Dès les premiers instants au camp de Saint-Maurice-l’ardoise, grand-père s’isola. Près des barbelés, les yeux rivés vers l’horizon. Il se rappelait l’enfer. La barbarie dont il avait été témoin. Il avait vu le pire grand-père. La mort qui l’avait frôlé de si peu. Ils avaient tous survécu. Ses enfants, son épouse et lui étaient vivants. Ils étaient ensemble, réunis. C’était déjà un miracle.
par Sophia petite-fille de Harkis
Billet de blog
Abd el Kader au Mucem : une vision coloniale de l'Émir
La grande exposition de l'été du Mucem est consacrée à Abd el Kader, grand résistant algérien à l’invasion coloniale. On pourrait y voir le signe d'une avancée dans la reconnaissance du caractère illégitime de l'entreprise coloniale. Il n'en est rien. Derrière une beauté formelle se dissimule la même vision coloniale du « bon » rebelle Algérien, à l'opposé des « mauvais fellaghas » de 1954.
par Pierre Daum
Billet d’édition
La révolution, le martyr et l’avenir
Comme toute chose périssable, une Révolution peut-elle vieillir ? Au rendez-vous des célébrations décennales, elle est convoquée au gré des humeurs présentes. La Révolution se met à la table des incertitudes du moment, quand elle n’est pas mobilisée en morphine mémorielle afin d’endormir les espérances d’émancipation encore vivaces.
par Amine K.
Billet d’édition
60 ans d’indépendance : nécessité d’un devoir d’inventaire avec la France
L’année 2022 marque les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie. Soixante ans d’indépendance, un bail ! « Lorsqu'on voit ce que l'occupation allemande a fait comme ravage en quatre ans dans l'esprit français, on peut deviner ce que l'occupation française a pu faire en cent trente ans.» Jean Daniel  Le temps qui reste, éditions Plon, 1973.
par Semcheddine