ExCRAdition Générale - Grève de la faim, libération et démantèlement des CRA - Jour 0

Prise de parole d'ExCRadition Générale lors d'un rassemblement devant le CRA de Sète pour demander la libération de Moussa Kanté, ivoirien dubiné et piégé en Préfecture de Montpellier et Aly Sidibé, ivoirien mineur non-accompagné.

 

ça y est les citoyens sont au courant de l’existence des CRA et ils disent et nous disons

nous ne consentons pas

 

Monsieur le Préfet, monsieur le ministre, monsieur le président, tous vos spécialistes en communication ne suffiront pas nous sommes les spécialistes nous voyons chaque jour la détresse et la violence à l’intérieur des CRA nous faisons au jour le jour notre propre expertise et le constat est clair

 

nous ne consentons pas

 

nous ne cautionnons pas vos prisons cachées et vos séquestrations masquées

maintenant que nous, citoyens, le savons maintenant que nous avons mis des mots dessus maintenant que nous avons remis les mots justes les mots qui correspondent aux situations vécues et non aux intérêts politiciens du gouvernement

 

maintenant que notre regard s’est découvert

 

que nous disons séquestration que nous disons pire que prison injustice torture morts suicides scarifications pendaisons

 

nous ne tolérerons pas un jour de plus l’existence des CRA

nous entrons aujourd’hui officiellement dans le premier jour de démantèlement des CRA en France

nous exigeons que soient libéré Moussa Kanté et Aly Sidibé puis tous les mineurs séquestrés au CRA aujourd’hui ainsi que tous les grévistes de la faim.

 

Pour faire acte de notre bonne foi, de notre détermination et de notre soutien l’un d’entre nous Tieri Briet entre aujourd’hui même en grève de la faim en s’enchaînant devant le Centre de séquestration et de tri d’humains qu’est le CRA de Sète

enchaîné au sort de Moussa Kanté et Aly Sidibé il se libèrera de ses liens et mettra un terme à sa grève de la faim lorsque Moussa Kanté et Aly Sidibé seront libérés il reprendra sa liberté avec eux

 

notre action est pacifiste et non-violente

nous refusons d’employer le langage de ce que nous voulons abolir nous refusons la violence, la peur et le rejet nous voulons la paix, l’accueil et la relation

 

nous voulons entrer en dialogue avec la Préfecture et le gouvernement pour établir un calendrier de démantèlement des CRA

 

puis entamer la construction de centres d’entraide, d’accueil, d’hospitalité, d’hébergement, d’orientation et d’apprentissage, inconditionnels

 

nous voulons une concertation citoyenne

 

nous demandons au gouvernement de prendre des mesures qui nous représentent et nous ressemblent

 

personne ne veut voir son prochain mourir sur ses rives ou son palier

 

ces humains migrants viennent faire monde avec nous ils fuient les pays que nous même nous pillons

 

notre richesse c’est leur mort héritage colonial héritage esclavagiste

 

esclave, Moussa Kanté l’a été pendant 3 ans en Libye

 

nous choisissons de libérer nous choisissons de ne pas séquestrer ou renvoyer des humains demandant de l’aide nous choisissons d’accueillir et d’aider

 

Mettons fin au bégaiement épileptique de la violence

 

Libérons Moussa Kanté Libérons Aly Sidibé Libérons les trois mineurs enfermés aujourd’hui et les deux grévistes de la faim

 

Fermons les Centres de Rétention Administrative.

 

Mathieu pour ExCRAdition Générale

 

35227996-2140114156222660-187918116418748416-n

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.