ExCRAdition Générale
Collectif citoyen pour le démantèlement des Centres de Rétention Administrative et l'accueil des humains sans-papiers
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 juin 2018

ExCRAdition Générale
Collectif citoyen pour le démantèlement des Centres de Rétention Administrative et l'accueil des humains sans-papiers
Abonné·e de Mediapart

ExCRAdition Générale - Le Démantèlement des CRA - Jour 6 - Samedi 17 juin 2018

Aujourd'hui la police a interdit les visites dans le CRA de Sète suite à la "grève des plateaux" menée à l'intérieur du CRA.

ExCRAdition Générale
Collectif citoyen pour le démantèlement des Centres de Rétention Administrative et l'accueil des humains sans-papiers
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd’hui la police a interdit les visites dans le CRA de Sète

aujourd’hui la police a dit

punition

aujourd’hui la police a eu peur

aujourd’hui la police a maintenu l’ordre dans son centre de séquestration

aujourd’hui nous considérons notre capacité réelle à semer le désordre dans la procédure bien rangée de la violence et du vice administratifs

notre capacité réelle à mobiliser aussi bien dehors que dedans

notre pouvoir de faire trembler

de remuer

de muer

de démanteler

à petit pas

à petit frissons

à grandes discussions

à maintes rencontres

à profonds échanges

à regards sincères

à paroles libres

à confessions désespérées

à impuissances partagées

à force de persévérance et de nuits blanches

de patience et de jours sombres

nous entendons plus clairement

les pulsations de la violence

et sa constellation d’outrages

aujourd’hui la police a mantelé le CRA

elle avait froid

elle a senti le vent frisquet de la révolte lui siffler sous la raison

elle a fait son faux pas

un de plus

son lot de chaque jour

une course infinie de faux pas 

laissant des empreintes amères d’injustice

en même temps que des traces irrémédiables de sa culpabilité

quand nous disons police nous disons préfecture

et quand nous disons préfecture nous disons ministère

et quand nous disons ministère nous disons présidence

et quand nous disons présidence nous disons citoyens

et quand nous disons citoyens nous disons nous tous 

quand nous disons nous tous

nous disons réagir

agir

se rassembler

devant la nudité des faits

constatés dans notre jour le jour de CRA

aujourd’hui les séquestrés se sont levés

ensemble

14 d’entre eux sur 18 ont entamé un mouvement collectif de protestation

refusant d'accéder au réfectoire au moment des repas.

par cette « grève des plateaux », il s'agissait pour eux de protester contre la privation de liberté qui leur est imposée au seul motif de ne pas avoir les « bons » papiers pour pouvoir résider en France. 

Il s'agit d'un acte collectif puissant par lequel ils entendent aussi protester contre leurs conditions de détention.

aujourd’hui Teffahi Farid s'est présenté au CRA de Sète pour rendre visite à Rabah Kacimi, arrêté à la gare de Lyon le 10 juin 2018, la veille de son mariage. Il a patienté une demie-heure avant d'apprendre que la personne retenue était « un perturbateur » qui avait refusé de monter au réfectoire et qu'il était par conséquent privé de visite. Après avoir pris conseil auprès de Maître Sophie Mazas, le collectif [ ExCRAdition générale !], présent 24/24H face au CRA, a conseillé au visiteur de renouveler sa demande en précisant que cette interdiction de visite était illégale. À 15h36, après avoir sonné à quatre reprises, on nous signifie que l'officier de permanence a décidé d'interdire la visite. Nous répondons que nous prenons acte de la décision. Le visiteur, Teffahi Farid, doit reprendre son train pour Lyon à 16h, sans avoir vu Rabah Kacimi. Précisons que Teffahi est envoyé par la mère de Rabah, et son meilleur ami.

une fois de plus nous ne consentons pas

ici

renouvelé

notre 

refus total

aujourd’hui une fois de plus nous gagnons

nous gagnons la ferveur augmentée du sentiment d’injustice 

nous gagnons un degré supérieur de détermination

nous gagnons une force démultipliée dans notre action et notre imagination

nous gagnons l’occasion supplémentaire de montrer aux yeux de tous la violence administrative

aujourd’hui 

la solidarité et la révolte ont été brisé 

nous sommes au moment réjouissant de l'arpentage des brèches 

la police défaille et nous éclairons le gouffre 

nous domptons la sidération et le vertige

pour ne pas laisser une miette de ce que nous voyons dans des poches d'oubli

nous allons libérer

nous allons régulariser

si l’Etat ne le fait pas

nous 

ExCRAdition Générale 

le faisons déjà

nous accueillons à tour de bras

à chaque rencontre : 

accueilli

accueilli

accueilli

nous avons le tampon facile

et le coeur ouvert

nous n’avons pas peur de l’hospitalité

aujourd’hui

nous avons pu préciser notre désir

nos revendications

nos souhaits

nos réalisations en germe

nous voulons

la régularisation de Moussa Kanté et Aly Sidibé

des excuses de la part de l’administration

ainsi que la libération des 17 enfermés du CRA de Sète

car 

en ces 6 jours de grève de la faim, d’enchainement, et de présence continue devant le CRA 

nous avons fait une grande conquête 

celle d’avoir pu constituer ce que l’administration et Forum Réfugiés nous refusaient

la liste exhaustive des séquestrés du CRA de Sète

les 17 noms 

les 17 individus bafoués

sont enfin nommés

nous demandons la libération de tous

Mathieu pour ExCRAdition Générale

ExCRAdition Générale

Collectif citoyen sétois composé des CRAieurs de rue, des CRAfficheurs et du locale de lutte de l’Astragale

Point info tous les soirs 18H devant le CRA de Sète 15, quai François Maillol

Rendez-vous pour les visites aux enfermés 10H et 14H devant le CRA

https://excraditiongeneral.wixsite.com/sete

FB ExCRAdition générale

Et sur Médiapart : 

https://blogs.mediapart.fr/excradition-generale

Photographie d'Ernest Puerta

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot
Journal
La ministre Caroline Cayeux démissionne en raison d’un patrimoine « sous-évalué »
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial