F Sol Puig
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 mai 2019

LE PRÉSIDENT PUIGDEMONT À PARIS

Étant donné la situation politique extraordinaire de la Catalogne où des dirigeants du gouvernement destitué sont en prison ou en exil, la campagne pour les élections européennes devient plus compliquée.

F Sol Puig
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hier, vendredi 17 mai, Clara Ponsatí, ministre de l'Éducation du gouvernement Puigdemont, nous a fait l'honneur de venir à Paris et de participer à la rencontre prévue dans le cadre des Élections européennes, place de la République. Aleix Sarri, le nouveau conseiller en politique internationale du gouvernement catalan faisait également partie des invités de prestige. Nous n'étions pas très nombreux, faute d'avoir pu faire plus de publicité, mais l'ambiance était très chaleureuse. Ensuite, nous sommes allés pas très loin où nous avions rendez-vous avec le Président Puigdemont par vidéoconférence. Grace à la magie technique, ces outils modernes raccourcissent véritablement la distance entre deux personnes créant un courant particulier d'attente et, en tout cas, hier, d'émotion, de plaisir et de sympathie que, visiblement, tous les présents ont ressenti.

En attendant la mise au point du dispositif à travers les ondes, Marie Christine Jené et Roser Cussó ont introduit la conversation qui s'est établie entre Clara Ponsatí et le public. Regard pétillant, sourire détendu et affectueux, Clara Ponsatí est comme ça, naturelle et directe. Puis, le Président est arrivé. Dans l'entretien qui s'est ensuivi Carles Puigdemont a souligné l'importance des efforts parfois anonymes que des gens font ici et là pour défendre la démocratie. Cela porte ses fruits et on voit apparaître un jour, en France, un manifeste signé par 41 sénateurs, tous partis confondus, qui dénoncent publiquement les violations des droits fondamentaux en Espagne.

Un autre jour le ministre de la Culture Lluis Puig, en exil, est remarqué dans l'assistance lors d'un débat organisé par la Delegació de la Generalitat à la maison de l'Europe. Et un autre jour, en Allemagne, le parti Die Linke réussit à faire adopter une proposition de motion au Bundestag sur la situation en Catalogne.

Quelque chose est en train de changer, dit le Président, et il faut continuer. C'est vrai, quelque chose est en train de changer et nous continuerons, President, car les petits ruisseaux font les grands rivières.

Lorsque le Président a disparu de l'écran nous avons continué à deviser sur le futur, sur la démocratie, sur l'espoir qui s'ouvre avec les élections européennes.

Vous pourrez voir l'intégralité de la rencontre en cliquant sur ce lien vidéoconférence

Marie-Christine Jené, entrepreneure est co-auteure de "La Catalogne et l'Espagne - Les clefs du conflit"

Roser Cussó, historienne et sociologue, est co-auteure de "La Catalogne et l'Espagne - Les clefs du conflit"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Au Royaume-Uni, le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant
Journal — Europe
Un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti n’ont guère d’idées face à la hausse des prix qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal — Histoire
Sous les tapis des tisseuses, l’écho de la domination coloniale
En 1964, une soixantaine de familles de harkis ont été parquées dans une cité à l’écart de Lodève pour faire tourner ce qui allait devenir l’annexe de la manufacture de la Savonnerie de Paris, et raviver la tradition textile locale. Mais côté coulisses, l’Algérie française y a joué quelques prolongations.
par Prisca Borrel
Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie