Le bruit-français donne du jaune pas du blanc

Le drapeau français des gilets jaunes, ou la reconnaissance de la filiation populaire issue du viol républicain.

C'est la première fois que j'apprécie le "drapeau tricolore". Dans la main des gilets jaunes il semble exprimer l'acceptation de l'ADN nationaliste populaire issu principalement de la gauche bourgeoise révolutionnaire écrasant la paysannerie et lui volant toutes ses terres, alors que le roi n'autorisait aux barons "que" le vol des trois-quarts.
" République, tu nous as tout le temps bien enculés, l' Ile-de-France a réussi à coloniser la Gaule, tu nous as unis dans tes massacres, et bien voilà, maintenant nous sommes toujours unis, mais pour te détruire. "

Ce qui est paradoxal, c'est que ce soit la gauche qui aie principalement en fait récupéré le nationalisme, l'Action Française étant loin derrière à la traine et réclamant son dû, les petits joueurs. Et l'AF attend en embuscade que les gilets jaunes réussissent. Gaffe les GJ.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.