tous les vaccins obligatoires après les élections législatives: je lance les paris !!

Et voilà c'est prèt: l'obligation pour les parents de faire vacciner leurs enfants contre la quasi totalité des vaccins mis en vente par l'industrie pharmaceutique n'attend plus ... que la fin des élections législatives.

Et oui, cette industrie  qui a fait du développement exponentiel de son chiffre d'affaire sur les vaccins sa priorité, et qui oeuvre dans les couloirs de l'UE depuis sa création, sent que son heure de gloire est arrivée. Et elle en a à vendre des vaccins:

- infanrix hexavalent contre diphtérie- tétanos- polyo- haemophilus- coqueluche- hepatite B, bien plus cher que le vaccin sans hépatite B ou sans haemophilus- hepatite B, souvent introuvables dans les pharmacies, à l'opposé de l'hexavalent pourtant non obligatoire

- ROR ou priorix contre rougeole rubeole oreillons

-neisvac ou meningitec contre la meningite à méningo C

- prevenar contre les pneumonies à pneumocoques

Et c'est l'ensemble de ces vaccins que le rapport d'" experts", parfois liés à l'industrie (mais comme l'a si bien dit notre nouveau ministre de la santé,  "un expert qui n'est pas lié à l'industrie ça pose un problème sur sa compétence", fallait oser le dire) recommande de rendre obligatoire .

Fameux remède pour lutter contre la défiance croissante des parents à  faire vacciner leurs enfants!  opposition souvent excessive, en particulier contre la coqueluche et la rougeole qui font à nouveau des ravages en France, mais à mettre en parallèle avec l'opacité suspecte des milieux  décisionnaires institutionnels et scientifiques,dont les choix peuvent "questionner" sur l'objectif final ( qui devrait toujours etre l'intéret général de la population, il est utile de le rappeler...)

J'oubliais le vaccin contre les infections à papilloma virus dit gardasil ou cervarix, préconnisé (avant d'etre obilgatoire à son tour ?) pour l'enfant prépubère, dans l'objectif de réduire le risque de cancer du col de l'utérus de la femme de 40 ans. Ce vaccin (cher mais remboursé), n'est pas assez accepté donc acheté par les parents de ces enfants ( de 11 à 14 ans), au point qu'on évoque la vaccination complémentaire aux garçons du meme age ( pour protéger les futures femmes partenaires sexuelles)  et  aux homosexuels...

Si je fais le pari que cette obligation vaccinale va s'imposer de façon imminente, c'est parce que:

- le rapport desdits experts en vaccinologie ( avec ou sans liaisons à l'industrie ? devinez...) est dans les tiroirs du ministère, remis à Mme Touraine qui a du refiler la patate à sa remplaçante

- le nouveau ministre de la Santé "issu de la socitété civile" est d'abord et surtout un médecin-confrère qui a travaillé activement ( travaille encore ? j'avoue ne pas avoir l'info) pour plusieurs labos dont ...Sanofi producteur mondial de vaccins dont certains nommés ci-dessus. Ministre qui revendique son partenariat naturel avec l'industrie des médicaments, à défaut de présenter  dans son CV des compétences dans le domaine de la prévention (ou l'industrie est absente puisqu'on n'y vend rien d'autre que des conseils et un accompagnement à un mode de vie "sain"), ministre qui a sous sa tutelle directe les organismes publics en charge des recommandations et de la surveillance de la santé de la population ( le mari de Mme la minsitre est directeur de l'Inserm...) 

- Enfin, je dirais surtout, cette obligation vient de s'imposer en Italie il y  a quelques jours; elle fera tot ou tard le tour de l'UE,  dont les institutions ont bien peu montré qu'elles oeuvraient dans l'intéret général des populations). L'exemple de la diffusion de l'esprit des "lois El Kohmri- Macron" dans le domaine de la législation du travail doit- devrait mettre la puce à l'oreille meme des plus distraits ou naifs. L'UE ,dans ce domaine comme dans les autres, diffuse en sous sol les idées qui surgissent ensuite "spontanément" dans les Etats de l'UE...

Parents, vous allez bientot etre démunis de votre autorité parentale pour le bien de vos tétes blondes, et par dessus vos tétes, parce que vous pensez mal et-ou etes trop ignorants pour décider

Après votre tour, ce sera peut-etre un jour le tour des électeurs qui s'entetent à voter mal ( ils ont pourtant été obéissants les votants Macron ), l'aristocratie des penseurs-politiques - commentateurs des politiques nous l'a déjà rappelé comme une menace...

Nul ne pourra dire qu'il n'aura pas été prevenu.

 

-

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.