Construction de maison : Les grands travaux

Après que les différentes canalisations aient été installées et que l’étape de la construction de réseaux est terminée, le constructeur doit passer aux autres étapes qui sont toutes plus importantes les unes que les autres. Voici quelques unes des grands étapes dans la construction d'une maison.

Le drainage

Cette étape consiste à éviter tous les risques d’infiltration, d’humidité et de condensation. Pour y parvenir, il faut procéder à l’évacuation de l’eau du sol. C’est une étape très importante à prévoir si vous allez construire un sous-sol.

Les fondations

La base de toute construction réside dans la qualité de ses fondations. C’est une étape sensible dans le processus de construction d'une maison. En effet, une fondation bien réalisée va permettre d’éviter les risques d’affaissement du sol, car elle doit garantir une répartition normale des poids du bâtiment. C'est une des règles de base du domaine des BTP. En fonction du type de sol, le constructeur va donc choisir parmi les différents de fondations disponibles. Chaque type de fondation correspond à un usage bien précis. Les normes nécessaires pour assurer une construction solide sont les suivantes :

Les fondations peuvent être :

  • Superficielles: pratiquées sur les sols très stables ;
  • Semi-profondes: lorsqu’il faut descendre jusqu’à 5 mètres de profondeur pour garantir la stabilité de la maison ;
  • Profondes : lorsqu'il faut à plus de 6 mètres de profondeur.

Le soubassement

Il existe 3 formes de soubassement. C’est en fonction de la forme du terrain que l’on choisit le type de soubassement. Pour les terrains réguliers et suffisamment aplatis, on optera pour du "chaussé tout au sol".
Le 2nd type de soubassement est le "vide sanitaire". On peut faire recours à lui lorsque le rez-de-chaussée est élevé par rapport au sol. Cette solution adaptée aux terrains irréguliers, en pente ou qui présentent des risques d’inondation. Le troisième type de soubassement est le sous-sol. Il consiste à creuser le sol en vue de créer un étage à la maison. Cette solution permet d’augmenter la surface de votre maison.

Le dallage

Au cours de la construction de maison en BTP, l’une des dernières étapes, c’est bien sûr le dallage. Après avoir installé le revêtement, le constructeur va entreprendre la pose de larges plaques de bétons sur lesquelles il peut ajouter une couche supplémentaire de chape. Le dallage constitue le plancher de votre maison.
Pour ce qui est de l'installation des murs, portes et fenêtres c’est le maçon qui s'en charge. Le travail du maçon consiste à poser les fondations et à construire les murs extérieurs qui sont les murs porteurs des portes et fenêtres.

La charpente

Il s’agit du toit de votre maison. En effet, c’est la charpente qui supporte la couverture de la construction. Cette étape est assurée par le charpentier qui met en place toute la charpente nécessaire à l’installation. Il peut aussi construire les escaliers, mais nous y reviendrons. Après le travail du charpentier, le couvreur viendra poser les tuiles, les ardoises et aussi les gouttières pour l’évacuation des eaux de pluies.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.