Que vais-je dire à mes filles ?

http://jadeetlena.blogspot.fr/

Quel citoyen ne s’est pas posé un jour la question sur le devenir de notre planète et de l'espèce humaine ? Cela se produit plus ou moins souvent en fonction de nos centres d’intérêt, de nos préoccupations du moment, de nos responsabilités professionnelles et familiales et de nos engagements militants.

Pendant plus de vingt cinq ans, j’ai milité dans plusieurs partis politiques parce que j’ai évolué en fonction de la transformation de la société mais aussi de mes propres expériences. J’ai été élu pendant dix ans comme conseiller municipal à Orléans et candidat à différentes élections. En 2008, j’ai pris la décision de prendre du recul avec la vie publique car je ne me retrouvais plus dans un microcosme nombriliste, sans solution réelle pour nos concitoyens en grande difficulté face à cette mutation économique, sociale et technologique qui nous envahissait. Ce retrait ne signifiait pourtant pas mon désintérêt pour la vie publique et je continuais à entretenir ma réflexion à travers divers engagements.

Cette décision, qui ne fût pas facile à prendre, m’a permis de mieux appréhender les problématiques et de me rendre compte que tous nos responsables politiques étaient dans une incapacité à imaginer un projet de société à long terme, d’exprimer une utopie capable de mobiliser nos concitoyens. L’économie était devenue reine et ne supportait que l’action à court terme. Faut-il penser comme Jacques Attali lorsqu’il écrit « Agissez comme si vous n’attendiez plus rien du politique » ?

Face à cette interrogation à laquelle je ne pouvais apporter de réponse, je me suis décidé à rédiger une contribution dans laquelle je pourrai exprimer mes idées sans contrainte politicienne et sans enjeu électoral. Je la dédie à mes filles car je me sens redevable de la société que nous allons leur laisser. Elles arrivent à un âge (16 et 12 ans) où elles construisent leur avenir. Notre monde est complexe, évolutif et dangereux mais il est ce que nous voulons en faire, enfin je l’espère… Je ne veux pas rester silencieux lorsque mes filles me demanderont de les aider à faire leur choix, et je ne veux pas les conseiller sans avoir une idée de ce que sera notre monde dans dix ou vingt ans.

C’est pourquoi, je me suis décidé à écrire cet essai « Que vais-je dire à mes filles ? ». Loin d’être terminé, il est déjà suffisamment avancé pour le soumettre à votre réflexion et à votre critique. Je souhaite, par l’intermédiaire de ce blog http://www.jadeetlena.blogspot.fr, vous faire participer à cette aventure en diffusant trois fois par semaine un texte. Ce travail n’est pas entrepris pour rester personnel, il est là pour être partagé, critiqué, amendé, amélioré,… J’ai beaucoup lu pour comprendre la réalité qui nous entoure, pour déchiffrer des logiques qui ne sont pas évidentes, pour explorer des nouveaux champs de réflexion. Tous les jours je me répète inlassablement, et si nous reprenions la main !!! Alors je vous propose de m’aider à répondre à Jade et à Léna.

Fabrice Van Borren

Le 2/01/2015

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.