Appel à la grève générale et à la République des ronds-points

Appel à la grève générale et à la République des ronds-points

Citoyens, l’heure est grave. Les inégalités n’ont jamais été aussi élevées. Les riches se sont appropriés 90% de la croissance économique à laquelle vous avez massivement contribué. Le 1 % le plus riche émet 160 tonnes de carbone par an, contre 4 tonnes pour les 10 % le plus pauvre. Ce 1 % est responsable de plus de 20 % des émissions de carbone françaises, alors que les 10 % les moins fortunés ne contribuent qu’à hauteur de 5 %. La taxe carbone ne changera rien au mode de vie des fortunés tandis qu’il empêchera les plus bas revenus d’aller travailler. La crise pétrolière de 2008 a déjà montré l’avenir : certains travailleurs américains, tellement peu payés, allaient travailler seulement pour gagner de quoi mettre de l’essence dans leur voiture pour aller travailler, allant ensuite se nourrir à la soupe populaire. Nous sommes pris en étau entre d’un côté la société de consommation qui pousse à dépenser toujours plus pour continuer de vivre dignement (internet, vêtements de marque etc.) et de l’autre des salaires qui stagnent, du fait de la ponction réalisée par les plus riches.

Réapproprions-nous nos vies ! Nos manières de consommer ! Pour marquer notre solidarité arrêtons-nous de travailler les vendredi et samedi 7 et 8 décembre, rassemblons-nous sur les places et les ronds-points, de manière pacifique mais déterminée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.