On comprend bien que la société est devenue folle et qu'on va dans le mur. Nougaro chantait : il faudra bien que l'homme meure...Vu ce qui se passe c'est (presque) souhaitable.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.