Comment vous faire soutenir à coup de « Like » sur Facebook.

En quatre jours la page Facebook soutenant le bijoutier qui a tué son voleur dans le dos à Nice a réuni 1.460.000 « like ». Le chiffre semble dément : soit le pays fait face à un phénomène de société sans précédent, soit on a triché.

Pourtant il existe une possibilité, souvent utilisée par des marques commerciales, pour acquérir ces fameux « like » en les achetant. Il suffit pour cela de se rendre sur le site http://www.webtraffic-shop.com/ et on vous vend cette possibilité pour Facebook, You Tube, Twitter et Instagram.

Pour votre page personnelle le pack de 50.000 « like » est vendu 799 €. Si vous ne souhaitez que 10.000 « like » français vous devez débourser 1.149 €. Mais une page personnelle est limitée à 5.000 « amis ». Donc le site vous explique comment la transformer en page « Fan » pour grouper plus de « Like ».

Photo de Christophe Cirone, retouchée...

Si la page en question a acheté la totalité de ses « like », cela aurait dû lui couter 166.605 €. L’objectif de cette opération aurait-il été de réunir un millier de personnes sur la place Masséna ce lundi ? C’est cher car cela mettrait le manifestant à 167 €. Soyons sérieux, il n’était pas besoin de faire autant de « Like » pour cela. La présence de l’adjoint chargé de la sécurité de la ville (Christian Estrosi) venu expier sa faute devrait suffire à rassembler un millier de manifestants. Surtout quand il est accompagné de l’ancien maire Jacques Peyrat et du président du conseil général Eric Ciotti.

En attendant si le hasard de la vie vous amène à devenir un repris de justice, n’hésitez plus : achetez des « Like » !

Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.