Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

1400 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 janv. 2015

1.050 caméras à Nice. Pour un échec ?

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ca y est, alors que la millième caméra va être installée, Christian Estrosi vient d’en ajouter 20 de plus aux 30 récemment commandées. Désormais il y en aura1.050, et visiblement ce n’est pas terminé car le maire veut en poser dans les halls des HLM.

Christian Estrosi, c’est vraiment Big Brother. En 2012, le Ficanas remarquait qu’avec 800 caméras Nice était la ville la plus insécurisée de France avec Marseille. Chaque caméra et son installation coûtent environ 14.000 €. Les contribuables niçois ont donc payé près de 15 millions d’euros et 53 millions pour les faire fonctionner ; c’est considérable.

Photo Ian Hanning

Politiquement c’est un investissement onéreux mais efficace : l’électorat frileux et âgé de la commune se satisfait pleinement de cet équipement, convaincu qu’il lui permet de se mouvoir en toute sécurité. A postériori ces caméras doivent être efficaces en permettant aux services de police et à la justice de visionner des faits. Mais nombreux sont ceux qui se posent la question : ont-elles un rôle de sécurité préventive ?

Il est matériellement impossible de regarder plus de 1.000 caméras simultanément. Cela nécessiterait un personnel assermenté considérable qu’une commune ne pourrait pas se permettre. Selon Patrick Allemand : « Il n'y a pas assez de personnel devant les caméras de surveillance. Un tiers d'entre elles ne sont jamais surveillées ». Actuellement 70 policiers municipaux sont affectés à cette surveillance. L’an passé Christian Estrosi déclarait « la police a un taux d'élucidation de 36 % grâce aux caméras. Sept cent vingt flagrants délits ont été établis l'année dernière. Sans la vidéoprotection, on ne les obtient pas ».

Un échec hors de prix.

Aux dires du ministère de l’intérieur la ville détient trois records : le plus grand nombre de caméras de surveillance de France, le plus grand nombre de policiers municipaux (1 pour 900 habitants) et la queue de peloton quant aux résultats : en 2013 Nice était en 401e position sur 408 dans le cadre des atteintes aux biens des personnes.

Des caméras de propagande ? C’est ce que disent les opposants au maire de Nice. Auraient-ils raison ?

Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Ce soir, reportage à la frontière avec la Biélorussie, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. Et nos invitées : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine