Dufy dessine le sud.

Né au Havre le 3 juin 1877 dans une famille de neuf frères et sœurs, Raoul Dufy reçoit une bourse de sa ville natale pour étudier à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris. 

En 1903, Dufy voyage vers le Sud pour la première fois. Dès lors, toute sa vie sera ponctuée par des séjours dans le Sud de la France, d’abord à Martigues puis à Marseille, à Hyères et à Vence. Son amour pour la région n’est pas seulement dû à la luminosité exceptionnelle qui a attiré tant d’artistes du XXème siècle, mais aussi à une jolie Niçoise, Eugénie-Émilienne Brisson, qui deviendra sa femme en 1911. 

L’artiste peintre Dufy est également créateur de tissus et de tapisseries et avec le couturier Paul Poiret, il fonda une entreprise de décoration de tissus, “La Petite Usine”. 

En 1910, Dufy illustrera “Bestiaire”, recueil de poèmes de son ami Guillaume Apollinaire, puis prêtera son talent à de nombreux ouvrages. Il sera sollicité en 1930 par le marchand d’art parisien ,Ambroise Vollard, pour illustrer “La Belle Enfant ou l’Amour à 40 ans” d’Eugene Monfort. 

Fenêtre à Nice c. 1936 Gouache sur papier, 50 x 65cm Collection privée, France Fenêtre à Nice c. 1936 Gouache sur papier, 50 x 65cm Collection privée, France

Souvent nommé « le peintre de la joie » ou « le peintre de la mer », Dufy Dessine le Sud et en capture les paysages, les traditions et les fêtes empreintes de gaieté et de bonheur. 

Il est fait commandeur de la Légion d’honneur en 1949 et laissera derrière lui un héritage artistique exceptionnel d’aquarelles de dessins et de céramiques. Il a également marqué son époque en réalisant plusieurs grandes décorations: le bar du Théâtre du Palais de Chaillot, la singerie du Jardin des Plantes et surtout “La Fée Électricité” pour l’exposition universelle de 1937 à Paris, le plus grand tableau du monde. 

Raoul Ernest Joseph Dufy quittera ce monde le 23 mars 1953 à Forcalquier. 

Le projet de cette exposition est né de la rencontre de Christian Levett, collectionneur d’art et fondateur du MACM (Musée d’Art Classique de Mougins) et de Fanny Guillon-Laffaille, l’expert de Raoul Dufy et auteur des catalogues raisonnés de l’artiste. 

Dufy réalisa de nombreuses représentations de paysages et de la vie dans le Sud de la France lors de ses multiples séjours dans la région. Une sélection d’aquarelles, de peintures et de dessins vous transporte dans l’atmosphère de fête et de joie-de-vivre que l’artiste a su capturer à travers un coup de crayon ou de pinceau. Que ce soit un événement festif ou un jour de marché, Dufy arrive à faire sortir de ses œuvres les bruits, les odeurs et l’énergie de la scène. 

Jusqu'au 14 juillet 2019 - MACM (Musée d’Art Classique de Mougins) - Ouvert tous les jours. www.mouginsmusee.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.