Les nouveaux noms des quais de Nice

On va rebaptiser tous les quais de Nice. Le quai Cassini du nom des fameux géographes vient d’être rebaptisé Napoléon Ier, alors nous avons l’intention de consacrer les autres quais à des personnages historiques qui peuvent soit attirer une clientèle touristique, soit des électeurs.

pointus

Côté Est c’est le quai des Deux Emmanuels.  On ne sait plus qui ils étaient, mais étant à l’Est, vers l’Italie, le quai sera consacré à Benito Mussolini. Nombreux sont les Italiens qui regrettent encore le fascisme et ils seront heureux de venir faire des selfies devant la plaque que l’on va poser.

En face on a le quai Papacino : dénomination d’un personnage totalement inconnu. Il va donc se nommer quai Mao Zedong. En effet le dictateur chinois a laissé une trace indélébile dans l’histoire de son pays et les touristes chinois affluent de plus en plus à Nice. En plus la rue Robilant qui débouche sur le quai, au niveau du marché aux puces, va prendre le nom de descente Xi Jinping, du nom de l’actuel dictateur chinois et en réalité son digne successeur.

A côté se trouve le quai Lunel du nom d’une ville de l’Hérault. On ne sait pas pourquoi. Alors consacrons tout ce quai à l’Asie et baptisons le Hirohito du nom de l’empereur du Japon, allié de Hitler et de Mussolini, et responsable des crimes de guerre en Asie (en particulier en Chine). Il restera en poste d’ailleurs jusqu’à la fin de ces jours.

Face au monument aux morts passe le quai de Rauba Capèu. Quasiment personne ne sait ce que cela signifie. On a constaté la faible fréquentation des touristes espagnols à Nice ; quelle bonne idée de le baptiser Général Franco ! Actuellement le gouvernement espagnol cherche à enlever son cercueil du mausolée qu’il avait fait ériger. Alors la moindre des choses est de le rappeler aux amis espagnols venus en France sous son règne, et surtout à leurs descendants devenus depuis des électeurs français en se réfugiant à Nice.

De l’autre côté du port, il reste deux quais dans le prolongement du quai des Deux Emmanuels : le quai des Docks et celui d’Entrecastaux. Il n’y a plus de docks depuis longtemps et la dénomination est devenue inutile. Alors autant la consacrer à l’Asie dont les habitants fréquentent de plus en plus Nice. Ce sera donc le quai Pol Pot du nom du chef d’Etat cambodgien, chef des Khmers rouges et responsable de plus de 1,7 millions de morts dans son pays.

Quant au quai d’Entrecastaux, on ne sait pas pourquoi il a été nommé ainsi. Quel rapport entre Nice et la petite ville varoise ? Il faut donc honorer l’Amérique, totalement oubliée dans ces dénominations. Ce sera donc le quai Augusto Pinochet du nom du grand chef d’Etat chilien. Pour sauver son pays du communisme, il a instauré une dictature militaire. Il sera remercié en devenant sénateur à vie.

Vous me direz qu’il en manque ; en effet Salazar eut été le bienvenu et surtout Adolphe. Vous voyez qui ? Son départ est encore trop récent et ça a coincé pour lui consacrer un quai. Mais le port peut être agrandi, les quais de l’avant-port ne sont pas baptisés. Il y a de l’espoir pour créer cet ensemble digne d’entourer Napoléon le grand. Les critères ont été simples : diriger un pays et éradiquer une population opposante. Chateaubriand avait écrit au sujet de Napoléon : « Il a fait périr dans les onze années de son règne plus de cinq millions de Français, ce qui surpasse le nombre de ceux que nos guerres civiles ont enlevés pendant trois siècles. » Comment vouliez-vous que nous ne crééons pas autour de port Lympia un ensemble cohérent ?

Propos recueillis par Christian Gallo - © Le Ficanas ® -  Photo : pointus de C. Gallo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.