Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

1398 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 mai 2015

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

En prison pour 17,20 euros !

Qui a oublié le film de Jean-Pierre Mocky « Un drôle de paroissien » où Bourvil joue le rôle d’un aristocrate ruiné qui siphonne les troncs des églises avec des caramels mous ? La même situation vient d‘avoir lieu dans la cathédrale de Strasbourg, mis à part que l’aristocrate a été remplacé par un sans-abri, toxicomane de surcroit, et âgé de 35 ans.

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Qui a oublié le film de Jean-Pierre Mocky « Un drôle de paroissien » où Bourvil joue le rôle d’un aristocrate ruiné qui siphonne les troncs des églises avec des caramels mous ? La même situation vient d‘avoir lieu dans la cathédrale de Strasbourg, mis à part que l’aristocrate a été remplacé par un sans-abri, toxicomane de surcroit, et âgé de 35 ans.

Pris sur le fait par un surveillant de la cathédrale, il faisait de même avec une lame recouverte d’un adhésif double-face (il est vrai que les caramels mous sont devenus hors de prix).

Bourvil dans "Un drôle de paroissien"

Mais la justice divine s’est adressée à la justice terrestre et le vagabond a été traduit en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel lundi dernier. Car la faute est impardonnable, le tronc contenait 17,20 euros. Le crime doit être puni, sans pitié, sans indulgence, sans aucune humanité. D’autant plus que l’individu est un récidiviste qui a avoué, probablement sous la pression policière, avoir déjà effectué la même opération une dizaine de fois.

Comment peut-on accepter que ces 17,20 euros soient destinés à un pauvre SDF ? Pour cela on va piquer dans un tronc d’église de campagne mais pas dans une cathédrale à vocation touristique. Pauvreté et générosité ne sont pas compatibles avec le lieu majestueux. Le sont-ils encore avec la religion qu’il est sensé représenté ?

En Etat islamique, on vous aurait tranché la main pour un tel acte, mais la justice française, généreuse, s’est contentée d’envoyer le mécréant en prison pour quatre mois fermes sur une condamnation d’un an. La République, généreuse, va donc lui offrir le gite et le couvert.

Mais il faut lancer un appel au Président de la République et à Christiane Taubira : ils sont entrain de réformer la justice. Ils vont devoir accroitre le nombre de prisons dans le pays ; en effet si les peines sont proportionnelles au montant du vol, on risque de nous débarrasser pour longtemps d’une partie du personnel politique national. Il faudra bien les enfermer quelque part…

Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan