En prison pour 17,20 euros !

Qui a oublié le film de Jean-Pierre Mocky « Un drôle de paroissien » où Bourvil joue le rôle d’un aristocrate ruiné qui siphonne les troncs des églises avec des caramels mous ? La même situation vient d‘avoir lieu dans la cathédrale de Strasbourg, mis à part que l’aristocrate a été remplacé par un sans-abri, toxicomane de surcroit, et âgé de 35 ans.

Qui a oublié le film de Jean-Pierre Mocky « Un drôle de paroissien » où Bourvil joue le rôle d’un aristocrate ruiné qui siphonne les troncs des églises avec des caramels mous ? La même situation vient d‘avoir lieu dans la cathédrale de Strasbourg, mis à part que l’aristocrate a été remplacé par un sans-abri, toxicomane de surcroit, et âgé de 35 ans.

Pris sur le fait par un surveillant de la cathédrale, il faisait de même avec une lame recouverte d’un adhésif double-face (il est vrai que les caramels mous sont devenus hors de prix).

Bourvil dans "Un drôle de paroissien"

Bourvil dans "Un drôle de paroissien"

Mais la justice divine s’est adressée à la justice terrestre et le vagabond a été traduit en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel lundi dernier. Car la faute est impardonnable, le tronc contenait 17,20 euros. Le crime doit être puni, sans pitié, sans indulgence, sans aucune humanité. D’autant plus que l’individu est un récidiviste qui a avoué, probablement sous la pression policière, avoir déjà effectué la même opération une dizaine de fois.

Comment peut-on accepter que ces 17,20 euros soient destinés à un pauvre SDF ? Pour cela on va piquer dans un tronc d’église de campagne mais pas dans une cathédrale à vocation touristique. Pauvreté et générosité ne sont pas compatibles avec le lieu majestueux. Le sont-ils encore avec la religion qu’il est sensé représenté ?

En Etat islamique, on vous aurait tranché la main pour un tel acte, mais la justice française, généreuse, s’est contentée d’envoyer le mécréant en prison pour quatre mois fermes sur une condamnation d’un an. La République, généreuse, va donc lui offrir le gite et le couvert.

Mais il faut lancer un appel au Président de la République et à Christiane Taubira : ils sont entrain de réformer la justice. Ils vont devoir accroitre le nombre de prisons dans le pays ; en effet si les peines sont proportionnelles au montant du vol, on risque de nous débarrasser pour longtemps d’une partie du personnel politique national. Il faudra bien les enfermer quelque part…

Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.