Filip FI
Étudiant L2 Histoire | Blogueur | Je travaille notamment sur les mouvements progressistes en Amérique latine, en particulier au Venezuela.
Abonné·e de Mediapart

24 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 avr. 2019

Au Honduras, un journaliste arrêté en direct !

Au Honduras, un journaliste critique du régime a été arrêté en plein direct par les forces spéciales de la dictature de Juan Orlando Hernandez. L'indignation internationale se fait désespérément attendre.

Filip FI
Étudiant L2 Histoire | Blogueur | Je travaille notamment sur les mouvements progressistes en Amérique latine, en particulier au Venezuela.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les forces spéciales TIGRES arrêtent le journaliste David Romero dans les locaux de Radio Globo à Tegucigalpa, Honduras, le 28 mars 2019. © Reuters/Jorge Cabrera

En 2009, le président hondurien Manuel Zelaya, un centriste modéré, était renversé par un coup d'Etat timidement condamné à l'international. Il a eu le tort d'avoir adhérer un an plus tôt à l'ALBA (Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique), organisation d'intégration latino-américaine créée par Hugo Chavez et Fidel Castro en 2005, et à Petrocaribe, un programme d'achat de pétrole au Venezuela à un prix inférieur de 50% à celui du marché.

Ce coup d'Etat a mis un coup d'arrêt à la démocratie dans le pays, et a laissé place à des simulacres d'élections démocratiques. L'actuel président, Juan Orlando Hernandez ou « JOH », au pouvoir depuis 2014, refuse de lâcher son siège et dirige le pays d'une main de fer1. L'ultra-violence des gangs et de la répression, ainsi que la corruption généralisée, n'ont que peu d'échos dans la presse internationale. Une grande partie de la récente caravane de milliers de migrants arrivant aujourd'hui aux Etats-Unis par exemple, fuient pourtant précisément le Honduras2.

David Romero Ellner est un journaliste critique de la dictature qui avait mis en avant des affaires de corruption du régime de JOH, notamment l'utilisation de fonds publics pour sa campagne présidentielle. Le jeudi 28 mars, alors qu'un ordre de capture a été émis contre sa personne dès le 14 mars, il était réfugié dans les locaux de Radio Globo quand les forces de police sont arrivées. Les médias ont rapidement été mis au courant et le journaliste Romero Ellner diffusait en direct depuis l'intérieur du bâtiment. Cela n'a pas empêché les TIGRES, agents d'une force spéciale créée par le dictateur JOH et entraînée par les forces armées des Etats-Unis et la police nationale colombienne3, de pénétrer à l'intérieur à la mi-journée et de capturer le journaliste.

Capture d'écran des deux tweets de la CIDH condamnant l'arrestation de David Romero.

La Commission Interaméricaine des Droits de l'Homme (CIDH), organisme de l'OEA dont la principale occupation est pourtant de parler en permanence des « droits de l'homme » au Venezuela, a condamné cette arrestation, appelant l'Etat hondurien à « reconsidérer cette décision ». La nouvelle n'a cependant trouvé pratiquement aucune résonance dans le paysage médiatique français notamment, dont le silence est assourdissant. Si seulement le président hondurien s'appelait Maduro.

Sources :

1 : La dépêche, Honduras: prise de fonction de "JOH", l'opposition dans la rue, 27/01/2018
2 : Ouest-France, Honduras. Un millier de migrants sur la route des Etats-Unis, 16/01/2019
3 : El Heraldo, Se gradúa primer grupo de TIGRES en Honduras, 19/06/2014

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo