Séances spéciales

Des séances spéciales prolongeront la thématique centrale autour de l’éducation avec des films rares et inédits : production récentes mises en lumière pour leur qualité d’écriture et le choix des sujets abordés, ou films réalisés dans les années 1970 qui placent l’expérimentation au coeur du dispositif cinématographique.

Carrousel

Un film de Marina Meijer

Documentaire / Pays-Bas / 68′ / 2019 / Stichting Basalt Film / Simone van den Broek

du 20 au 28 février

still-carrousel-1

À Rotterdam, un centre a pour mission d’aider les jeunes hommes issus de milieux difficiles à se construire un avenir. Endurcis par leur passé et soutenus par des mentors à la patience inépuisable, ils s’efforcent de trouver un chemin vers la société « normale ».


 

Mille fois recommencer

Un film de Daniela de Felice

Documentaire / France, Italie / 76′ / 2020 / Alter Ego Production, Nottetempo, Rosso Films, Vià Vosges

du 20 au 28 février

mille-fois-recommencer-2

En contrebas des célèbres carrières de marbre blanc, l’Académie des Beaux-Arts de Carrara accueille des étudiants venus du monde entier. Ils y apprennent à sculpter comme on le faisait pendant la Renaissance. Dans la poussière et le vacarme de coups de marteaux, du bourdonnement des meules et des ponceuses, des jeunes gens s’engagent dans une vie de création. Transmission de désirs, de savoirs et de techniques ancestrales ou modernes. Au fil de l’enseignement, les personnalités s’affirment et des figures humaines surgissent des blocs de marbre brut.


 

À suivre

film collectif conçu par des lycéennes du Havre, réalisé par Christian Zarifian

Documentaire / France / 50’ / 1970 / Unité Cinéma – Maison de la Culture du Havre

du 20 au 28 février
Rencontre en direct avec Véronique Bisch et Véronique Sanson, co-autrices et actrices du film et animée par Jérôme Polidor, le 27 février à 18h

pxl-20210211-080733848-2-2048x1373

©Daniel Fondimare

 

1970 dans un lycée du Havre. Les élèves ont 16 ans, elles sont trop jeunes pour avoir participé aux événements de mai 1968, mais vivent les transformations de la société qui en découlent. Avec la complicité du cinéaste Christian Zarifian, elles mettent en scène et interrogent leur quotidien de lycéennes en s’inspirant de la Nouvelle Vague


 

Révolution école

Un film de Joanna Grudzinska

Documentaire / France / 85’ / 2016 / Les Films du Poisson, ARTE France

mercredi 24 à 14h et jeudi 25 février à 18h30
Film suivi d’une rencontre enregistrée entre Joanna Grudzinska et Maïté Peltier, directrice artistique du festival Filmer le travail.

archives-institut-jean-jacques-rousseau-genaeve-suisse-le-trio-oe-comballaz-1929

©Archives Institut Jean-Jacques Rousseau, Genäve (Suisse)_Le Trio Ö Comballaz 1929

 

C’est l’histoire d’une révolution de velours, celle de l’éducation. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, en Europe, des pédagogues désignent le coupable de la catastrophe : l’école, cette fabrique de la soumission. Il faut construire la Paix. Comment éduquer la nouvelle génération sans surveiller et punir ? Comment éduquer à l’émancipation ? L’espace de quelques années, des figures charismatiques – Maria Montessori, Célestin Freinet, Alexander Neill – et d’autres vont tenter d’inventer une nouvelle école.


 

France, tour, détour, deux enfants
Sixième mouvement Expression/Français

Un film de Jean-Luc Godard et Anne-Marie Miéville

avec René Boglio, Nicole Foudrain, Pierre Giraud

Documentaire / France / 26’ / 1978 / INA, Sonimage, Antenne 2


du 21 au 23 février
Film suivi d’une rencontre en direct avec Nathalie Quintane, animée par Martin Rass, dimanche 21 février à 14h30

LIEN DE CONNEXION AU DIRECT

france-tour-detour-5

Jean-Luc Godard observe la journée de deux enfants d’une dizaine d’années, un petit garçon et une petite fille, pour s’interroger sur la réalité, sur les mots, sur les images, et aussi sur la télévision.
Au cours de chaque émission, composée de rubriques variées à la manière d’un magazine, Jean-Luc Godard établit des allers et retours : entre l’école et la famille, entre les loisirs et le travail, entre le sommeil et le réveil, tels que les enfants les perçoivent et les racontent en réponse à des questions qui les surprennent.

Sixième mouvement

Camille parle avec le journaliste de l’école et du travail, du travail et de l’argent, du cri et de l’emprisonnement, du fait aussi que personne ne puisse venir voir les enfants à l’école.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.