firud
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2020

Le problème Amazon

Amazon a été contraint par la justice française de limiter son activité aux produits de première nécessité. Suite à cette décision, Frédéric Duval, Directeur d'Amazon France a annoncé la fermeture des entrepôts français pour -au moins- 5 jours, jusqu'au 20 avril.

firud
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Amazon France, a été obligé par le tribunal de Nanterre de limiter son activité « aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, d’hygiène et médicaux, sous astreinte d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée ». Suite à ce jugement, Amazon a décidé de fermer ses entrepôts pendant minimum 5 jours, le temps de se mettre en conformité et d'évaluer les risques.

Lors d'une interview donnée à franceinfo1, Frédéric Duval, le directeur général d'Amazon France déclare qu'il regrette cette décision et qu'il compte faire appel. Il ajoute que "l'action syndicale qui a conduit à ce résultat aura des conséquences. De nombreuses personnes en France pourront ne plus pouvoir, comme vous le disiez, recevoir des colis dans cette période de confinement". Autrement dit, selon le patron d'Amazon France, le site internet serait indispensable aux français. Pourtant, il existe des plateformes alternatives (Fnac, Cdiscount, Darty, Boulanger), qui n'ont pas fait l'objet d'un tel jugement de la part des tribunaux.

Il déclare aussi que "des milliers de salariés et de collaborateurs vont devoir rester chez eux." Mais les salariés veulent-ils vraiment travailler dans ces entrepôts pendant cette crise sanitaire ? C'est pourtant les organisation syndicales, qui représentent les employés, qui ont mené à cette décision de justice, en dénonçant notamment le manque de masque et de gel et en affirmant que les salariés venaient travailler la peur au ventre.

Mais que les habitués de la plateforme se rassurent, dans un entretient accordé au Parisien2, Frédéric Duval a assuré que "Si vous trouvez un produit sur le site, c'est qu'il peut être commandé et qu'il sera livré. L'activité d'Amazon.fr va continuer à fonctionner par deux biais : les marchands tiers qui expédient directement leurs produits à nos clients et le réseau international des centres de distribution Amazon ».

En effet, grâce a ses entrepôts en Italie, Espagne et Allemagne, Amazon va pouvoir continuer à livrer tous types de produits. Et là, la justice Française n'y pourra rien.

Dans ces conditions, ne serait-il pas alors aux consommateurs de prendre leurs responsabilités ? Est-il vraiment indispensable de commander des chaussettes ou des lunettes de plongée en pleine pandémie ?

[1] https://mobile.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/amazon-la-decision-du-tribunal-de-nanterre-je-la-regrette-beaucoup-evidemment-nous-faisons-appel-dit-le-directeur-general-d-amazon-france_3918843.html

[2] http://www.leparisien.fr/economie/amazon-riposte-nos-entrepots-mondiaux-vont-servir-nos-clients-francais-16-04-2020-8300991.php

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès