Qui est la députée qui se plaignait de manger trop de pâtes?

On a cherché à identifier la courageuse députée qui mange des quantités de pâtes menaçant sa santé avec seulement 5700€ par mois, et on pense avoir trouvé.

(grosse) mise à jour à 23:23 

« Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j'ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager. Pour certains, la question de tenir jusqu'au bout va se poser », explique-t-elle, relayant le sentiment partagé par d'autres collègues du Palais-Bourbon.

On en a les larmes aux yeux. On a envie de l’aider, d’organiser une collecte pour lui payer une doudoune afin de traverser l’esplanade des invalides cet hiver sans qu’elle n'attrape froid. On regrette qu’elle ne dévoile pas son identité.

Alors on est allée faire un petit tour sur plusieurs sites et pour des raisons pratiques on focalise sur https://www.nosdeputes.fr/ pour essayer d’identifier la pauvresse.

Il est bien ce site car on peut accéder très rapidement aux députés en les triant par catégorie de profession.

Après avoir pris le temps de se familiariser avec le site et échangé avec ses admin sur quelques bizarreries de référencement, on fait une recherche par mots clés avec les mots "députée chef entreprise LREM", 17 noms apparaissent. On se rend ensuite sur le site internet de la haute autorité pour la transparence de la vie publique et on va chercher les revenus déclarés par les députées en question, qu'on mensualise et dont on précise si c'est du brut ou du net. 

On classe par ordre décroissant de rémunération sur l'année 2016 (pour avoir une année pleine et donc un idée correcte du revenu mensuel moyen) et première suprise, aucune de ces députées ne déclare 8000€ par mois.

Olivia Grégoire nous semble la seule susceptible de répondre au signalement, Olivia, si c'est toi, donne-nous ton adresse pour que nous t'envoyions des oranges à Noël. Nous attendrons les soldes pour la doudoune si tu le veux bien, les temps sont durs pour nous aussi.

Bisou magique pour faire venir de la truffe dans tes coquillettes.

 

capture-1

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.