Limportance de voir le visage de l'autre.....

Si le bébé se trouve confronté à un visage inexpressif, il angoisse. D'où l'importance de pouvoir voir le visage de l'autre

La Société Française de Pédiatrie vient de publier une tribune dans le Quotidien du médecin, ce 13 mai. 

danslemiroir

Les pédiatres prennent clairement position contre le port du masque devant les tout petits enfants dans cette période de dé-confinement.

L’enfant a en effet besoin d’un appui imaginaire pour grandir. Il lui faut pouvoir voir l’autre.

D’où l’importance, soulignée depuis de nombreuses années par Jacques Lacan, dudit « stade du miroir ».

Plus encore, le défaut de ce visage de l’autre dans le champ visuel du bébé, est source d’angoisse. Au minimum d’angoisse, dirions-nous….

La chose a été mise en évidence avec  » le visage impassible « .

Si le bébé constate l’absence de vie sur un visage qu’il avait déjà repéré et identifié, il panique. Imaginez ce qu’il se passe si son interlocuteur porte un masque…..

Vous pouvez lire la tribune des pédiatres en cliquant sur ce lien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.