Dora au pays des merveilles

Dans son livre, Onfray reproche à Freud de se livrer à une « invention littéraire ». Mais, à lire les observations cliniques de Freud, il n'en est rien, l'examen de la cure de Dora montre au contraire que ses rêves organisent une fiction par laquelle la souffrance est prise en compte, l'interprète et lui permet de se décider....

Michel Onfray prétend que les observations cliniques de Freud sont des « inventions littéraires[1]», que sous couvert d'un secret médical qu'il ne respecterait pas dans sa correspondance et dans ses discussions avec ses collègues, il transformerait la vision du monde de ses patients en fonction de ses « propres » obsessions, et que du fait qu'il mépriserait ses patients, il ne tiendrait pas compte de leur souffrance.

Lire la suite à cette adresse : http://efleury.fr/michel-onfray-au-pays-des-merveilles/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.