Tchad : La BAD salue les efforts fournis par Idriss Déby

Le président tchadien Idriss Déby Itno a reçu le 19 décembre dernier une délégation de la Banque africaine de développement (BAD)

Accompagné de son ministre de l’Economie, de la Planification et du Développement, Issa Doubragne, le chef de l’Etat a donné une longue audience à Ousmane Dore, directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale, qui était entouré de son directeur général adjoint Kane Racine et des représentants de la BAD au Tchad et en Centrafrique.

La BAD est un partenaire de longue date pour le Tchad, qu’elle accompagne dans son développement. Aujourd’hui, ce sont 270 milliards de francs CFA qui sont en cours d’engagement sur des programmes variés. Récemment, la banque panafricaine a débloqué 21 millions de dollars (12 milliards de FCFA) en appui budgétaire direct pour soutenir les nombreuses réformes initiées par Idriss Déby pour sortir son pays de la crise.

C’est d’ailleurs le sujet des réformes qui a occupé l’essentiel de l’entretien entre le président tchadien et la délégation de la BAD. Celle-ci a salué l’efficacité des réformes menées par Idriss Déby, en particulier dans les domaines de la gestion des finances publiques, de l’efficacité de la collecte fiscale et de la dépense, de l’assainissement du cadre des affaires et de la diversification de l’économie. L’effet conjugué de ces réformes permet d’une part au budget de l’Etat d’être mieux alimenté et mieux utilisé, et stimule d’autre part le développement du secteur privé.

Au bilan, Ousmane Dore a donc transmis à Idriss Déby toute la confiance qu’a la Banque africaine de développement en sa capacité à achever de redresser l’économie tchadienne. Ce satisfecit de l’institution financière continentale ne pourra que conforter le président tchadien dans son approche énergique et volontariste.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.