SARKOZY : UN NOUVEAU GOUVERNEMENT POUR UN EMPRUNT

Après avoir endetté l’Etat, Nicolas Sarkozy s’apprête à lancer un grand emprunt. Peut être celui-ci ne sera-t-il que d’une durée de 30 mois –je suis médisant- toujours est il que le résultat sera le même que pour les précédents : Une perte sèche pour l’ETATCar pour financer un pays il n’ya pas 40 solutions. Mais 4 ; oui vous retirez un 0 à 40.Ø La taxe sous quelque forme quelle soit (TIPP, TVA…)Ø L’empruntØ La detteØ L’impôtPetite remarque en passant, il faut savoir que seul l’Etat peut déposer chaque année un bilan en déficit.Les collectivités locales, quelque soit leurs couleurs politiques (communes, départements, régions...) ne peuvent pas présenter un compte en déficit ou une dette sinon le préfet n’accrédite pas leurs comptes (Budget prévisionnel ou Compte Administratif) et c’est la chambre régionale des comptes qui s’occupe alors de les redresseren leur proposant un plan qui la plupart du temps passe par une hausse drastique des impôts, une réduction des services publics tout cela après avoir vendu les « bijoux de familles »Il est dommage que la cours des comptes ne puisse pas s’occuper du budget de l’Etat.Car c’est elle est politiquement neutre :Elle permettrait ainsi de vendre tous les biens meubles et immeubles qui ne servent strictement à rien mais aussi de diminuer considérablement certaines dépenses tout en faisant apparaitre si certaines dépenses jugées trop élevées (ou en hausse trop sensible ) le sont effectivement ou trouve pleinement leurs justifications (sénat, Elysée, premier ministre…)M Sarkozy a décidé de diminuer les recettes fiscales (notamment avec le bouclier fiscal) pour compenser les pertes il a créé excusez du peu 11 nouvelles taxesMalgré ces / ses créations, la dette de l’état continue à se creuser, car la population avantagée par les diminutions d’impôts est celle qui apportait le plus.Puisque M Sarkozy continue à ne pas vouloir toucher à l’impôt il ne lui reste que 2 solutions.Laisser la dette augmenter ….c’est ce qu’il est en train de faire Emprunter ……….c’est ce qu’il va faireLe problème d’une telle politique est qu’elle coute excessivement chère socialement et fiscalementSocialement parce qu’il faut rembourser la dette c’est une vérité de la Palice.Hors l’argent qui est consacré à cette ligne budgétaire, ne pourra pas l’être à d’autres comme les retraites ou la sécurité.Il faudra donc faire des choix soit à court terme, c’est déjà fait je vais y revenir avec la composition du gouvernement et ceux qui ont été sacrifiés, soit à long terme c’est annoncé avec les retraites....Soit les deuxEmprunter est la pire des solutions économique et socialeCar il faut payer la communication, les institutions qui participent à la diffusion (je ne connais pas de banques qui travaillent gratuitement) les intérêts et les pénalités s’il devait y avoir remboursement anticipé !De plus vont en profiter ceux qui ont de l’argent, c'est-à-dire en priorité ceux à qui l’état un remis un chèque…mais oui ce sont eux…ceux qui profitent du bouclier fiscal !Les privilégiés du bouclier vont être ceux qui vont pouvoir le plus profiter des taux de l’emprunt de l’EtatOu quand l’Etat donne de l’argent qu’il aurait pu encaisser aux contribuables pour ensuite leur permettre de placer cet argent, sans risque et sans créer directement de nouveaux emplois !Evidemment ni vous ni moi ne sommes concernés !Quand au remaniement ministériel Les perdants sont La ville toujours pas de ministreMais surtout La jeunesse ni ministre ni secrétaire d’Etat rien …à si pardonUn haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté et haut commissaire à la Jeunesse auprès du Premier ministreEuh les jeunes ne font pas l’aumône…Par contre on trouve Un ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la SolidaritéUn secrétaire d’Etat chargée des aînés, auprès du ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidaritéEtUn secrétaire d’Etat chargée de la famille et de la solidarité, auprès du ministre du ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidaritéBigre : Travail…famille…il faut dire qu’avec des gens comme Novelli, Estrosi, Devedjian, Hortefeux, Besson, Frédéric sera peut être invité à amener un jour la francisque de Tonton

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.