Florian Bardou
Journaliste indépendant.
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 sept. 2014

États-Unis : encore une victoire pour les pro-égalité des droits

Jeudi 4 septembre, la Cour d’appel des Etats-Unis pour le septième circuit (Illinois, Indiana et Wisconsin) a considéré que les dispositions qui restreignent le mariage à l’union d’une femme et d’un homme étaient inconstitutionnelles. Un pas de plus vers une nouvelle décision de la Cour suprême sur la question. (Petit) décryptrage. 

Florian Bardou
Journaliste indépendant.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jeudi 4 septembre, la Cour d’appel des Etats-Unis pour le septième circuit (Illinois, Indiana et Wisconsin) a considéré que les dispositions qui restreignent le mariage à l’union d’une femme et d’un homme étaient inconstitutionnelles. Un pas de plus vers une nouvelle décision de la Cour suprême sur la question. (Petit) décryptrage. 

"Des militants de l'égalité des droits célèbrent l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples gays et lesbiens dans le Minnesota en mai 2013" Photo Fibonacci Blue 

Nous sommes le 26 Juin 2013. Dans une décision qui fera date, la Cour suprême américaine juge que le « Defense of Marriage Act » (DOMA) adopté en 1996 par le Congrès américain – sous l’administration Clinton  -,  et qui restreint au niveau fédéral le mariage aux couples hétérosexuels, est inconstitutionnel. Dans une décision cousine, le même jour, la plus haute juridiction américaine annule la Prop. 8 - un amendement à la Constitution californienne introduit par référendum en 2008 interdisant le mariage aux couples gays et lesbiens - pour non conformité à la Constitution des Etats-Unis. Une victoire historique pour les partisans de l’égalité des droits, après des années de procédure devant les tribunaux, et pour laquelle les militants sont alors loin d’imaginer les conséquences à moyen terme. 

Un peu plus d’un plus tard, un constat s’impose : la bataille judiciaire – et juridique – déclenchée par United States vs. Windsor (2013) fait rage à coup de décisions dans leur quasi majorité en faveur de l’égalité des droits, et plus particulièrement en faveur de l’égalité de tous les couples devant le mariage. A tel point que la décision du juge fédéral Martin L. C. Feldman - nommé en 1983 par Ronald Reagan -, mercredi 3 septembre, contre la levée de l’interdiction du mariage pour les homos en Louisiane paraîtrait presque anecdotique dans cet océan de bonnes nouvelles pour les gays et les lesbiennes.

Plus d’une trentaine d’arrêts en faveur de l’égalité devant le mariage pour les homos

Car les faits sont là. En presque un an, 39 arrêts ont été rendus par les tribunaux d’État ou les tribunaux fédéraux en faveur de l’égalité, de l’Idaho à la Virginie en passant par le Texas, l’Utah, l’Oklahoma, l’Arkansas, la Floride, le Colorado ou le Michigan. En l’absence de contestation anti mariage, ces décisions ont même ouvert de facto le mariage aux couples gays et lesbiens en mai 2014 dans l’Oregon et en Pennsylvanie, des États majoritairement démocrates. 

Le mouvement se poursuit d’ailleurs en appel. Depuis juin dernier, quatre décisions pour la levée des dispositions restreignant le mariage à l’union d’un homme et d’une femme ont été rendues par les Cours d’appel des États-Unis du quatrième, septième et dixième circuit dans des affaires concernant des couples de l’Utah, de l’Oklahoma, de la Virginie, et depuis hier jeudi 4 septembre, du Wisconsin et de l’Indiana. De plus, ces décisions qui considèrent que « la discrimination à l’encontre des couples de personnes de même sexe est irrationnelle » ont quasiment toutes été rendues à l’unanimité.

La Cour suprême sollicitée par une trentaine d’Etats

Hier, en parallèle de l’arrêt de la Cour d’appel du septième circuit établie à Chicago, une trentaine d’Etats ont demandé à la Cour suprême de se positionner une fois pour toute sur les dispositions interdisant le mariage aux couples homos dans l’ensemble des Etats américains rapporte The Associated Press. Quinze de ces Etats, où le mariage a été ouvert à tous les couples, et emmenés par le Massachusetts – un des Etats pionniers en la matière – ont demandé à la plus haute juridiction de lever les interdictions à partir des trois affaires jugées en appel dans l’Utah, la Virginie et l’Oklahoma. De l’autre côté de la balance, 17 Etats qui interdisent les unions de personnes de même sexe, emmenés par le Colorado, ont exigé que la Cour Suprême fasse la lumière sur le « bourbier » juridique actuel. On imagine dans quel sens.  

Alors à quand la tant attendue décision de la Cour suprême ? Pour certains commentateurs comme Matt Baumer du magazine gay américain The Advocate, la Cour pourrait reporter le rendu de sa décision jusqu’en juin 2015. Soit de longs mois de bataille rangée entre opposants et militants de l’égalité des droits qui amèneront certainement d’autres tribunaux fédéraux et d’autres Cours d’appel à se positionner sur la question. Mais la Cour pourrait également choisir de se positionner le 29 septembre prochain lors de sa conférence de rentrée, ce qui n’est en rien obligatoire. Une chose est sûre : la partie est loin d’être terminée (et gagnée).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Révélations sur une usine à intox
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal
En Pologne, Roumanie et Hongrie, le parcours du combattant des Ukrainiennes pour accéder à une IVG
Comme aux États-Unis, l’accès à l’avortement est compliqué, voire interdit en Pologne, mais aussi en Roumanie et en Hongrie. Ces pays frontaliers de l’Ukraine hébergent plusieurs centaines de milliers de réfugiées de guerre ukrainiennes sur leur sol, qui n’ont parfois pas d’autre choix que d’avorter dans un autre pays. 
par Helene Bienvenu et Marine Leduc
Journal
Tensions autour de la détention au Gabon de deux Français
Une enquête menée par une juge d’instruction française sur la détention au Gabon de deux Français, dont l’ancien directeur de cabinet du président Bongo Ondimba, provoque des remous. Les avocats des deux détenus s’inquiètent pour leur santé et dénoncent un règlement de comptes politique, mettant en cause le fils aîné du chef de l’État gabonais.
par Fanny Pigeaud

La sélection du Club

Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA