communiqué des producteurs et productrices d'Huiles Essentielles du Syndicat SIMPLES

Nous producteurs, distillateurs d'huiles essentielles des SIMPLES, devons vous informer sur l'utilisation des HE, produites en France, face aux risques de contamination liée au Corona Virus. Notre pharmacopée, nous permet d'agir. Nous voulons réagir afin de vous apporter nos savoirs sur ces plantes, pour permettre de mettre toutes les chances de notre côté face à cette épidémie.


Depuis le début de la crise du corona virus, nous observons diverses recommandations, témoignages, conseils divers liés à l'opportunité ou pas d'utiliser des huiles essentielles pour garder toutes les chances de notre côté face aux risques de contamination.

En préambule, nous souhaitons d'abord rappeler les recommandations sanitaires préconisées par la DGCCRF (Direction Générale de Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes) en terme de sécurité d'emploi des huiles essentielles.

Ces documents consultables sur leur site s'intitulent :
« recommandation sanitaires pour l'emploi des huiles essentielles dans les compléments alimentaires » et « listes des plantes dont les huiles essentielles sont considérées comme traditionnelles »


Parmi les recommandations de base à respecter :


- sont déconseillés l'utilisation chez les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes et allaitantes.
- solliciter un professionnel de santé avant utilisation.
- éviter de consommer le produit de manière prolongée (pas plus de 14 jours)
- limiter les doses journalières à 1 goutte maximum par 10 kg de poids (donc 6 gouttes maximum pour une personne de 60 kg).

Ceci étant dit, nous avons par nos pratiques une bonne connaissance des huiles essentielles et hydrolats que nous produisons, toutes et tous issues de récolte manuelle, d' agriculture biologique et de cueillette sauvage. Tout nos produits portent une garantie maximale de qualité en raison d'un cahier des charges strict et unique quand au respect des sites de cueillettes et des techniques de transformation (distillation et conditionnement) .

Par des expériences de plus de 30 ans de pratique et de vente directe pour certains d'entre nous, nous avons acquis une certaine maîtrise dans ce domaine et nous tenons à faire part de notre avis sur un certains nombre de points :
- les conseils donnés notamment via différents réseaux internet pour promouvoir l'utilisation les huiles essentielles font dans la presque totalité des cas références uniquement aux huiles essentielles exotiques. Ces recommandations ciblées sur quelques plantes issues de circuits longs, ont pour conséquences de créer une demande telle que les sources d'approvisionnement s'épuisent, les prix s'envolent et la qualité risque d'en pâtir si ce n'est déjà fait....
- or, il existe en France des huiles essentielles et des hydrolats de grande qualité, reconnues et utilisées depuis des décennies voir depuis des siècles pour nous aider dans ce type de circonstances.

Voici quelques exemples :


- Les huiles essentielles issues des résineux tels que le pin sylvestre, l'épicéa commun, sont reconnues pour aider les fonctions respiratoires et soutenir le système immunitaire.(voir (1) réf. Bibliographique)cf Dr Pénoël et Franchomme l'aromathérapie exactement, )
- L'huile essentielle de laurier noble est aussi reconnue pour son action sur le système respiratoire, son action anti-infectieuse et notamment anti virale. (cf Dr Pénoël et Franchomme l'aromathérapie exactement).
- Le thym vulgaire CT thujanol est aussi une huile essentielle précieuse , anti infectieuse et virucide(cf Dr Pénoël et Franchomme l'aromathérapie exactement).
- Les hydrolats de ces mêmes plantes peuvent accompagner les plus jeunes et les personnes  plus sensibles à l'utilisation des HE. Les états de stress liés à cette situation peuvent aussi être apaisées avec divers hydrolats tels que la mélisse, la lavande, la rose, la verveine.

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive. D'autres huiles essentielles considérées comme traditionnelles par la DGCCRF sont utilisables et produites localement.
Il est clair que l'utilisation des HE et des hydrolats nécessite le conseil avisé d'un spécialiste ayant une bonne connaissance du « terrain » de chaque utilisateur.
Nous voulons cependant attirer particulièrement l'attention des consommateurs et vous inviter à une vigilance accrue dans votre consommation des huiles essentielles et hydrolats.
Leur origine, la garantie de leur qualité doit faire l'objet de la plus vive attention de votre part. Nous restons donc plus que jamais ouverts à l'échange avec les thérapeutes, herboristeries , magasins bio et consommateurs pour renseigner sur les disponibilités de nos huiles essentielles et hydrolats.
Vous pouvez retrouver nos coordonnées sur : www.syndicat-simples.org.


A titre d'exemple un pays tel que Madagascar a fait officiellement le choix de lancer le premier remède traditionnel à base de plantes locales pour se prémunir du COVID 19.
Serons nous aussi capable qu'eux de renouer le lien avec les plantes locales et leurs bienfaits sans choisir de façon systématique le recours aux plantes exotiques avec les conséquences que l'on connait sur le pillage des ressources du Tiers Monde...
Rester en bonne santé ensemble, c'est aussi protéger et produire localement dans des lieux de production dont nous prenons soin. La santé de la terre et la notre ne sont pas séparés mais intimement liés !


Pour les producteurs et distillateurs du Syndicat SIMPLES, J-F Roussot.


(1) : Dr Baudoux « 2000 ans de découvertes aromathérapiques pour une médecine d'avenir » Dr Michel
Faucon «traté d'aromathérapie scientifique et médicale » Dr Pénoël et Franchomme« l'aromathérapie exactement »,

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.