LE MANIFESTE DES 30

Si les représentants du laboratoire SERVIER  déclarent devant les micros vouloir indemniser les victimes du médicament Mediator, leurs avocats sont engagés dans une guérilla juridique qui désespère les malades, dont certains sont mourants. Dans le même temps, certains médecins poursuivent leurs partenariats institutionnels avec SERVIER, malgré les éléments graves qui pèsent sur cette entreprise et son comportement inacceptable.

 

« Nous, signataires de ce manifeste, exhortons les professionnels de santé à  reconsidérer leurs liens avec le groupe pharmaceutique SERVIER, laboratoire mis en examen pour des comportements d’une extrême gravité à l’origine de milliers de maladies cardiaques graves et de décès.

Début 2014,  le procureur de Paris annonçait la fin de l’enquête pénale menée par les juges d’instruction du Pôle Santé de Paris depuis le retrait du Mediator fin 2009. L’enquête et notamment le rapport d’expertise pénal confirmaient le dramatique bilan humain ainsi que l’existence d’éléments graves justifiant des mises en examen de l’entreprise SERVIER pour « tromperie aggravée avec mise en danger de l’homme”, “escroquerie”, “homicides et blessures involontaires”, “trafic d’influence et prise illégale d’intérêts”.

Plutôt que de faire amende honorable, le laboratoire SERVIER poursuit depuis plusieurs années une guérilla judiciaire pour retarder à la fois le procès pénal et surtout l’indemnisation des victimes au civil. Trahissant ses engagements publics de réparation, il conteste sans relâche chaque étape du processus d’indemnisation jusqu’à contraindre récemment l’Etat (via l’Oniam*) à se substituer à lui et à indemniser des victimes avec des fonds publics !

Alors que l’état de santé de nombreuses victimes ne cesse de se dégrader,  le laboratoire SERVIER pousse nombre d’entre elles au désespoir et à la conviction « qu’en fait, SERVIER attend leur mort ».  Cette attitude est contraire à l’éthique scientifique et pharmaceutique.

Dans ces conditions, les signataires de ce manifeste déplorent que le laboratoire SERVIER reste un sponsor favorablement accueilli par une partie de la communauté médicale, certaines sociétés savantes et de nombreux leaders d’opinion médicaux.

Ils appellent solennellement les médecins, soignants et leurs instances représentatives à réévaluer la pertinence des liens les unissant au laboratoire Servier,  et à vérifier si ces partenariats sont compatibles avec les principes fondamentaux de la déontologie médicale. »

*Office National d’Indemnisation des victimes d’Accidents Médicaux.

26 août  2015

Premiers signataires :

François Autain, médecin, ancien sénateur
Gérard Bapt, médecin cardiologue, député
Annette Beaumanoir, médecin, neurophysiologiste, ancienne résistante, Juste parmi les nations
Jean-François Bergmann, médecin, professeur des universités en thérapeutique
Christian Berthou, médecin, professeur des universités, hématologue, doyen de la faculté de médecine de Brest
François Blot, médecin, réanimateur médical, écrivain
Jean-Sébastien Borde, médecin, président du Formindep
Rony Brauman, médecin, ancien président de Médecins Sans Frontières
François Chast, pharmacien, professeur des universités
Georges Chiche, médecin, cardiologue
Gérard Dubois, médecin, professeur des universités, santé publique, membre de l’Académie de médecine
Dominique Dupagne, médecin généraliste, blogueur
Philippe Foucras, médecin généraliste, fondateur du Formindep
Eric Giacometti, écrivain, ancien journaliste, a enquêté sur l’Isoméride (SERVIER)
Roland Gori, psychanalyste, professeur émérite de psychopathologie
Claude Got, médecin, professeur des universités, anatomopathologiste, sécurité routière
André Grimaldi, médecin, professeur des universités, diabétologue
Philippe Hervé, médecin, pneumologue
Albert Hirsch, médecin, professeur des universités, pneumologue, vice-président de l’Alliance contre le tabac
Jaddo, médecin généraliste, blogueuse
Jean Jouquan, médecin, professeur des universités, médecine interne
Axel Kahn, médecin, généticien, ancien président de l’Université Paris Descartes
Christian Lehmann, médecin généraliste, blogueur, écrivain
Philippe Nicot, médecin généraliste
Israël Nisand, médecin, professeur des universités, gynécologue-obstétricien, président du Forum Européen de Bioéthique
Charles Paperon, ancien résistant et membre de la France Libre, militant de l’association « Citoyens Résistants d’hier et d’aujourd’hui »
Michel Serres, philosophe
Jean-Paul Vernant, médecin, professeur des universités, hématologue

REJOIGNEZ-NOUS !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.