Angot C , une semaine de vaccances ! Et si elle nous faisait des vaccances en cessant d ' écrire et en se consacrant à l

« En utilisant sa langue à l'intérieur de sa bouche, pour faire des caresses supplémentaires, et tourner autour du membre comme un drapeau qui vole autour de sa hampe » (p. 15).

C ' est d une profondeur abissale ! Un descriptif évocateur d une incroyable subtilité , vous me direz on a évité le «  drapeau glorieux de sa libido tordue ! Qu elle dégustait avec un amour docile et dévot …... bla bla , bla bla bla !

L e vrai problèmr en fait avec Angot n est pas moins que les bouquins qu elle écrit à près tout même Goering le subtil a écrit un bouquin pour faire comme Adolf certainement , donc Angot peu toujours prendre le même éditeur qui en a vu d autres dans le style , le vrai problème la vraie pollution c est la promo du bouquin ….... ou on va avoir Pauloni la bosseuse sortir trois fadaises cérébrospinales propres sur elles , en se mordant la langue ou l intérieur de la joue d' une jouissance hallucinée et voir Angot se raidir , se faire « toute méchante » parce que son interlocutrice veu lui agripper sa poupée doudou ….. qu elle seule trouve génial ! Et de vouloir défnedre son texte sur un ton de souffrance extrème , celui que l on prend pour expliquer à des imbéciles illétrés que la terre est plate et que c'est un non sens de dire qu elle est ronde !

Alors cela ne serait rien si ce n est qu elle purge détériore édulcore abime et banalise cette souffance silencieuse de ces enfants bousculés terrorisés avec le sourire ! N e servant qu elle même ou croyant le faire …..... Elle détourne le public de ce sujet qui est déjà difficile d approche parce que se contentant complaisamment de tourner autour du ….... et oui du «  gland........ » y prenant presque plaisir pourrait t on dire si le sujet n'était pas si grave !

Bref Angot nous fait du Angot à quand un bouquin sur l intellectualisme d'une bonne partouze entre intello tordus avec un bon coup de rouge pour faire simple et avec une ligne …... qui se renifle biensur ! …...C est vrai ça Angot reniflant sa culotte …. ! c'est le niveau .

C es tvrai quoi ! Comme jai horreur des gens qui mangent en glapissant le bouche pleine et en faisant un bruits de pate à crêpe que l on bat , j ai horreur des gens qui écrivent des « saletés » de façon complaisante pour faire du tirage j ai l impression d être témoin complaisant passif et jubilatoire de l horreur et de ces souffrances anonymes !

Alors je claque le bouquin pour le fermer bruyamment ayant eu l impression que Angot a profité de mon ingéniosité pour me faire lui faire une carresse linguale appuyée et incistante , l entendant me répéter mais « maman aime ça et c est de la littérature et tu verras tu vas aimer ….. ! » et bien non je n ai pas aimé et je n aimerai certainement  pas   !  

FLAGORNERIE  ,   COMPLAISANCE  ET  NOMBRILISME LITTÉRAIRE  !


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.