Aux citoyens méprisés par tous les partis

Le RIC n'est ni de droite ni de gauche ou tout autre parti .Il demande la mise en place d'une réelle démocratie .

Pour que cela change en 2009 , il n'y a qu'un seul moyen, que les citoyens disposent du référendum d'initiative citoyenne pour pouvoir abroger une loi ou une directive européenne ou en proposer de nouvelles soumises directement aux citoyens

Quelques exemples RIC :

1- En Suisse ,

-Flexibilité du travail 1996 : Par RIC 67% pour la suppression d’une loi jugée inéquitable pour les salariés. Le Gouvernement a du revoir sa copie.

- Loi sur le marché de l’électricité. ( 22/09/2002) Refus de la privatisation..

- A cette question : Acceptez-vous la loi du 15/12/2000 sur le marché de l’électricité. NON 52,6% « Les Suisses ne font pas confiance à la libre concurrence dans le marché de l’électricité. »

- Fin novembre 2005 , vote d'un moratoire de 5 ANS sur les OGM , 55,7% des votants se sont prononcés en faveur d’une initiative émanant des écologistes, estimant que les lois suisses actuelles sur les OGM étaient insuffisantes.

2- En Italie,

En 1995, 62,5% de NON à l’ouverture le dimanche avec 57% de participation.

3 - En Allemagne, …

+ A Leipzig.

87,4% des 148.767 votants = 1.300 voix rejeter la vente de 49,9% du groupe

Leipziger Stadtwerke à GDF.

+A Fribourg-en-Brisgau,

Une initiative de citoyens a déjà empêché la privatisation des logements municipaux.

+A Dresde une initiative citoyenne est en cours pour empêcher la privatisation rampante d’hôpitaux publics.

4 - En Californie ( Un des 24 Etats qui disposent du RIC )

En 2004, à’Englewood la population a rejeté avec 66% de non, l’implantation d’un hypermarché Wal-Mart N°1 malgré la perspective de la création de 1 200 emplois et des millions de dollars de rentrées fiscales. Il a été mis en avant la défense des petits commerces locaux et souligné qu'ils provoqueraient une baisse des salaires.

 

Ne signez plus de chèque en blanc à nos politiques .

Nos bulletins de vote sont à imprimer sur notre site

www.ric-france.fr

car vous ne les trouverez pas dans les bureaux .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.