fralibega
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 mai 2009

Y'a t'il des élections européennes en France ?

fralibega
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd'hui , toujours dans le tourbillon destructeur et ravageur de la Justice , deux solutions étaient envisageables :" soit crever" , "soit marcher ".

J'ai choisi... peut être la moins facile... et j'entends jouer mon rôle de citoyenne , en dénonçant les dérives judiciaires et politiques .

A l'approche des élections du 7 juin ,une question me brûle les lèvres :

y a t'il des élections européennes en France?

J'en doute ...

Effectivement , dans 18 pays sur 27 on peut dire qu'il y a des élections puisque les citoyens vont pouvoir, en modifiant les N° d'ordre sur les listes, placer en position éligible les candidats de leur choix. C'est le « vote préférentiel » .

En France , tous les partis , la Gauche promet ce qu'elle n'a pas fait pendant 3 fois 5 ans et la Droite pendant les 7 dernières années, vont désigner les députés en plaçant les copains en position éligible,parfois en les parachutant comme Vincent Peillon en Sud Est , après de lamentables marchandages , de plus ils ont le culot de nous demander de cautionner cette parodie d’élection par notre participation.Ces députés ne sont évidemment rien moins que des représentants du peuple , ils représentent servilement la caste qui leur donne leur "fromage"et assure leur carrière jusqu'à la retraite.

Après l'élection, pendant 5 ans et quoique fassent les députés, les citoyens ne pourront plus reprendre la parole pour abroger une directive particulièrement injuste ou en proposer de nouvelles. En effet le référendum d'initiative citoyenne européen n'existe pas. Pas un parti politique ne le propose .

A mon humble avis , voilà deux justifications de l’abstention record dont les partis feignent de s'offusquer .

Pourtant, dans un sondage Sofres de mars 2003 (http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm ),, son principe est approuvé par 82 % des Français qui, souhaitent, je cite : « Pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix.. »et , au niveau national, bien que la modalité proposée par BVA en juillet 2007 soit critiquable, ils sont encore 68% à souhaiter : , je cite : « Le référendum d’initiative populaire, qui pourrait être demandé par 500 000 signatures de citoyens » .( http://tinyurl.com/5dp896 )Et, alors la Loi soit censée être , je cite « l’expression de la volonté générale »,en France, nous ne disposons pas du référendum d’initiative citoyenne.

Le vote blanc n’étant pas reconnu comme un suffrage exprimé, quand on ne peut ni choisir ses représentants ni les contrôler, la seule réponse logique pour les électeurs est l’ abstention. En 2004,les Français cartésiens ont été 57% à la choisir.

Avec 79% et 80% les Polonais et les Slovaques ont fait bien mieux pour montrer leur refus des chèques en blanc à une classe politique déconsidérée.

En 2009, mieux que l’abstention , il y a le vote pour les 6 listes du RIC , j'ai accepté d'être sur une de ses listes ,plus précisément celle du sud ouest ,les démocrates pourront enfin voter pour une réelle démocratie plutôt que s'abstenir ou voter blanc.En Ile de France et dans le Sud Est, le Ric propose un bulletin"blanc et nul"original, seule alternative logique à l'abstention.

Mais combien de Français seront informés de leur existence ?.Combien prendront la peine de télécharger quelques bulletins et d’aller voter en remettant les autres au chef du bureau de vote ?

Merci à tous ceux qui m’auront vu et entendu de faire connaitre notre site www.ric-france.fr

« Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue ».Victor Hugo.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik
Billet de blog
Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?
Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud,
par Pierre Sassier
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement