francegl
Abonné·e de Mediapart

0 Billets

0 Édition

Lien 15 oct. 2020

Un crowdfunding pour aider les futures mères que je soutiens

francegl
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.clinique-suisse.com/lp/crowdfunding-urgences-de-gynecologie/

La clinique suisse montreux à lancé une opération de crowdfunding qui a déja permis de récolter la somme de 52500€ (environ 50000€) sur l’objectif de 104400 CHF fixé. 

Quel est l’objectif de cette collecte?

L’objectif de cette collecte de fond pour la clinique suisse est de récolter suffisamment d’argent pour investir dans du nouveau matériel et entretenir son service dédié aux femmes. Effectivement, cette clinique est la seule dédiée exclusivement aux femmes. Elle ouvre ses portes chaque années à pas moins de 10000 femmes futures mères pour leur accouchement. En soutenant cette opération solidaire vous permettez à ces femmes qui sont moins favorisés d’accéder à un soin de qualité.

Quelle est la différence avec un don pour un organisme de recherche contre le Sida?

Dans les 2 cas vous ferez une très belle action. A vous de voir quelle est l’organisme que vous préférez soutenir. La clinique suisse montreux ne reçoit pas d’aides de l’etat ou d’organisme publiques contrairement aux organisme de recherches de traitements face aux maladies comme le Sida. Donner à la clinique suisse c’est contribuer à un améliorer le confort de 10000 femmes qui vont accoucher chaque année à Montreux tandis que donner pour la recherche face au Sida c’est aider à trouver un traitement qui délivrerait des dizaines de millions de personnes qui vivent avec une maladie très difficile à supporter.

Quelles sont les contreparties pour ce don?

En principe lorsque l’on fait un don pour une association ou un organisme nous n’attendons pas de retour particulier. Nous donnons parce que nous soutenons cette association et ce qu’elle fait et aimerions qu’elle puisse se développer au mieux. En donnant à la clinique suisse vous aidez des femmes lors de leur accouchement en effet, votre contribution permet au service d’urgence Permagyn d’accueillir 10’000 femmes supplémentaires par an. Ce qui est quand même quelque chose de considérable surtout si vous avez ou votre compagne a vécu un accouchement compliqué vous voudriez peut etre améliorer la condition d’autres femmes.

Faut il donner à la clinique suisse?

Si vous soutenez l’opération de la clinique et que vous souhaitez ajouter votre pierre à l’édifice vous pouvez donner à la clinique suisse. C’est une structure privée qui semble de confiance et qui est installée à Montreux depuis plusieurs années.

Ce n’est pas un organisme ou une organisation à but non lucratif ce qui pourrait freiner certaines personnes à contribuer à l’opération.

Personnellement je trouve l’initiative très belle et j’y contribue avec mes faibles moyens financiers. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart