Francis Chastagner
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

1 Éditions

Lien 4 févr. 2013

Ferme usine géante autorisée en Picardie

Francis Chastagner
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.novissen.com

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Samedi 02 février 2013

Novissen, association de 1800 personnes, vient d'apprendre la décision préfectorale d'autoriser une ferme de 500 vaches laitières avec un méthaniseur sur les communes de Drucat Le Plessiel et Buigny St Maclou avec des conditions d'encadrement et de restriction sévères.

Notre réponse est vigilance et détermination.

Nous restons vigilants : Le projet des 1000 vaches contre lequel nous nous battons depuis 1 an et demi n'est certes pas autorisé et certains de nos arguments sur le plan environnemental (air, eau, sol), paysager, sanitaire, concernant la circulation ont été pris en compte. Apparemment des conditions de surveillance et de contrôle sévères sont imposées, pour lesquelles les élus, les associations sont partie prenantes. Tous ces points sont mis en avant limitant sérieusement la mise en place et la rentabilité d'une telle exploitation. Mr Welter avait d'ailleurs déclaré : 500 vaches j'abandonne le projet. Dont acte, nous attendons que cette décision soit prise !

Nous restons déterminés: Une ferme de 500 vaches reste une ferme géante, l'extension à 1000 vaches reste toujours possible, seule la surface d'épandage insuffisante justifie actuellement, pour l'état, de réduire le projet. A cette dimension il s'agit d'un élevage intensif qui va générer, même à une échelle moindre, les mêmes risques et nuisances : pollution, risque sanitaire, qualité de production médiocre, destruction d'emplois, condition animale, accroissement de circulation...

Et aucune indication précise concernant le méthaniseur : quelle est la puissance retenue ?

Mr Welter a déclaré hier qu'il pourrait débuter ce projet dans l'état et montrer ce qu'il sait faire ...

La taille du projet est réduite mais nous continuons à dénoncer le modèle agricole qu'il illustre : ce type de ferme industrielle est à l'opposé de ce qu'il faut faire tant sur le plan économique qu'écologique sans compter le respect dû à la population locale et aux animaux!

Nous allons étudier dans le détail l'arrêté du préfet et poursuivre notre action en analysant toutes les demandes en cours et en agissant par tous les moyens y compris juridiques pour annuler ce projet contre lequel nous restons mobilisés et fermes et contre lequel nos partenaires s'insurgent également.

Nous nous interrogeons enfin sur les raisons qui conduisent un gouvernement socialiste, en dépit de l'opposition populaire très forte et quasi unanime, et contre l'opposition déterminée de leurs alliés écologistes et du front de gauche, à soutenir un projet capitaliste dont la seule justification aux yeux de tous est de profiter à son exploitant en détruisant les producteurs laitiers déjà en difficulté.

Nos questions aux services de l'état par notre lettre au sous préfet sont restées sans réponses ... et sans suites, d'autres seront posées...

Nous renouvelons donc plus que jamais notre appel à manifester contre l'élevage intensif à Paris le dimanche 3 mars.

C'est une manifestation nationale organisée par Novissen qui est déjà soutenue par une vingtaine d'associations.

Nous allons nous faire entendre!

Drucat le Samedi 2 Février 14h30

Le CA de NOVISSEN

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Conjoncture
Le lien brisé entre emploi et inflation
Notre premier épisode sur les mirages du plein emploi: pourquoi l’embellie de l’emploi ne permet-elle pas une hausse des salaires réels ?
par Romaric Godin
Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel

La sélection du Club

Billet de blog
par carlita vallhintes
Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
Iel
De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
par La Plume de Simone
Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn